Vacations de prestige chez Christies et Artcurial

2 mai 2018 0 commentaire
  • Nouvelle vente aux enchères ce jeudi chez Christies, avec un impressionnant panel de références au catalogue, ainsi qu'une vacation dédiée uniquement à Ana Mirallès. Artcurial n'est pas en reste, avec un focus spécifique sur Tintin !

Les ventes se suivent... et heureusement ne se ressemblent pas ! Chaque vacation comporte ses spécificités et ses pièces d’exception, entre autres avec ce très beau regroupement d’originaux réalisé par Daniel Maghen pour la vacation Christies de ce jeudi 3 mai.

Christies - Maghen : du grand art !

Vacations de prestige chez Christies et Artcurial
Couverture de Bruno Brazil
Par Vance

Les 150 pièces de cette vente célèbrent une nouvelle fois la bande dessinée ! Que cela soit dans le temps, avec des pièces d’avant-guerre jusque des réalisations de 2018 ; dans la diversité des thématiques, de l’Heroïc Fantasy de Tarquin à l’ilustration de Sempé ou de De Crécy pour ne citer qu’eux ; selon les styles et les pays, du Coréen Kim Jung Gi (avec une superbe frise) aux comic strips de Milton Caniff sans oublier l’Espagne, l’Italie et bien entendu le franco-belge.

Les grands maîtres

Pour se rendre compte de la qualité des originaux exposés, mieux vaut télécharger directement le catalogue dans sa totalité. Citons néanmoins quelques pièces rares qui devraient attirer les acquéreurs.

Si Largo Winch n’est pas en reste avec deux belles planches, trois autres héros créés par Van Hamme attirent le regard : XIII avec deux planches, une belle illustration et la couverture du Jugement (d’autres pièces de Vance sont en vente, dont une couverture de Bruno Brazil) ; une belle planche du Chninkel et deux pages de ThorgalRosinski démontre toute sa maîtrise du noir et blanc (1984 et 1986).

Planche de Corto Maltese en Sibérie
Par Hugo Pratt
Miel
Par Manara

Les Italiens sont bien présents, avec par exemple un véritable festival dédié à Hugo Pratt ; six pièces passent de l’aquarelle au travail au pinceau, avec des illustrations et une superbe planche de Corto Maltese en Sibérie. En regard, une planche de l’Espagnol Pellejero pour sa reprise de la série.

Habituée des hautes enchères, Manara n’a bien entendu pas été oublié avec trois planches et une superbe illustration de Miel (l’héroïne du Parfum de l’Invisible). Cette dernière risque de faire chavirer des cœurs !

Les amateurs de jolies filles de papier seront aussi attirés par les trois planches et illustrations consacrées à Druuna (Serpieri). Remarquons également trois superbes pièces d’Enrico Marini, dont une troublante couverture de Rapaces.

Enfin, pas question d’oublier les stars de ces ventes aux enchères : Bilal, Tardi, Morris, François Schuiten, Gotlib, Loisel, Ledroit, Moebius, Yslaire et Gibrat (bien entendu !) sont bien entendu présents, avec de belles pièces qui devraient faire le bonheur des amateurs.

Le grand retour du western

Ralph Meyer assume l’influence de Giraud
Undertaker - Illustration

Le genre semblait tombé en désuétude il y a quelques années, force est de constater qu’il a repris du poil de la bête lors de ces dernières années ! Christies – Maghen ne s’y sont pas trompés en consacrant au genre une belle part de leur catalogue : Bouncer de Boucq, MacCoy de Palacios, deux planches de Jerry Spring dont l’une a été rempaquetée par Jijé himself (Superbe !), Bâtard de Cromwell, une planche galopante de Comanche (Hermann) et trois très belles pièces d’Undertaker signées Ralph Meyer.

Durango chevauche à leurs côtés, avec une couverture et une très belle planche qui pourrait être l’une des affaires à réaliser pour cette vente du 3 mai. Terminons ce tour du Far West, avec une illustration de l’Indienne blanche signée Serpieri ainsi qu’un tableau de Vatine consacrée à son Angela.

Enfin, n’oublions pas la référence du western en bande dessinée ! Six pièces consacrent Blueberry (Giraud – Charlier), dont une superbe planche du Spectre aux Balles d’or, un album globalement considéré comme le summum graphique de la série !

Le Spectre aux balles d’or - Giraud & Charlier

Indétrônable Tintin

Il a souvent les honneurs du journal télévisé, car le petit reporter est habitué aux records ! Tintin est une nouvelle fois au centre de cette vacation avec six pièces, dont le crayonné d’une planche de Coke en Stock. Ces crayonnés de planche sont aussi rares que précieux. Tout d’abord parce qu’Hergé n’a laissé les crayonnés que de ses derniers albums, car il encrait directement sur la planche précédemment. Puis parce qu’ils permettent de comprendre la méthode de travail de l’auteur, tant dans la construction de la planche et des dialogues, que dans l’approche graphique de celles-ci. Les amateurs de Tintin ne devraient pas s’y tromper !

La véritable pièce maîtresse de cette vente sera certainement cette illustration couleur réalisée pour la couverture du Petit Vingtième du 22 juin 1939. La guerre est aux portes de l’Europe, et la tension vécue par Tintin en Bordurie évoque bien cette crainte du régime nazi. Cette couverture est exceptionnelle car elle n’est pas reprise telle quelle dans l’album, comme c’était alors l’usage d’Hergé. Il s’agit d’un véritable hors-texte, qui plus est, mis-en-couleur par Hergé lui-même, et à l’aquarelle (ce qui est d’autant plus rare). Bref, on s’attend à ce que cette pièce d’exception tienne en haleine toute la salle de vente.

Blake et Mortimer : Les 3 formules du Pr Sato
Moins coté qu’Hergé, son ami Jacobs n’en détient pas moins de remarquables qualités graphiques. Dernier crayonné avant la couverture finale, la dernière de Blake et Mortimer réalisée par Jacobs.

.

À côté du maître de la Ligne claire, André Franquin, la référence de l’école de Marcinelle, est célébré avec une dizaine de pièces. De sa main tout d’abord, avec une planche de Modeste et Pompon tout à fit exceptionnelle et un plat arrière de couverture de Gaston (le fameux cachet « M’Enfin !? »). Spirou et Fantasio sont également de la partie : Jean-Claude Fournier livre un bel ex-libris du Faiseur d’or ainsi qu’une illustration, qu’il cosigne avec Franquin, où Gaston rencontre le maire de Champignac. Le Marsupilami est là aussi avec une magnifique « Baignade de la Marsupilamie » par Batem, suivie d’une planche et une couverture de Schwartz.

« La Baignade de la Marsupilamie » par Batem

Ana Mirallès, tout en splendeur

Couverture des "Trente clochettes"
Djinn - Dufaux - Mirallès - Dargaud

Maghen – Christies consacre un catalogue spécial aux seize pièces réalisées par Ana Mirallès. Un honneur bien légitime, à la hauteur du talent de la dessinatrice-illustratrice espagnole, et surtout au choix des œuvres proposées ici à la vente. Ici, toutes consacrées à Djinn, la série que l’auteure a réalisée avec Jean Dufaux.

On ne retrouve pas moins de six couvertures de la série, dont celle du deuxième tome (Les Trente Clochettes). Seront aussi mis en vente en un seul lot la double couverture de Notes sur Africa, qui permet de dévoiler les dualité de la Djinn. Trois planches sont également proposées à la vente, issues des deux derniers tomes de la série co-réalisée avec Jean Dufaux.

Enfin, sept superbes illustrations originales permettent de saisir tout l’art et la subtilité du dessin d’Ana Mirallès. Tour-à-tour conquérante, charmante, revêche, naturelle, rêveuse ou mystérieuse, Jade (l’héroïne de Djinn) se dévoile dans de véritables tableaux qui empruntent tant à la bande dessinée qu’à la peinture. On reste sous le charme !

Couverture de l’édition limitée des tomes 12 et 13 de Djinn
par Ana Mirallès

Artcurial mise sur Hergé

Est-ce une coïncidence de calendrier ? Artcurial réalise également une vente spéciale le jour suivant Christies, à savoir ce vendredi 4 mai à 19h. Mais dans le cas d’Artcurial, c’est Hergé et tout ce qui touche à « L’Univers du créateur de Tintin » qui sont spécialement mis en valeur.

Pas moins de 142 objets et albums ont été réunis, afin de combler les passions des férus de Tintin. Les lots sont en effet plus abordables, car il s’agit pour la plupart de lithographies (souvent signées) ou de réalisation du studio Hergé. On retrouve également une grande série d’objets 3D édité par Moulinsart. Pièce rare : l’ensemble des neuf plaques émaillées reproduisant l’impressionnante phase d’alunissage de la fusée rouge et blanche !

Résine éditée par Moulinsart : "Tintin bric à brac"
Lot 46 de la vente Artcurial

Près d’une centaine d’albums sont aussi proposés à la vente, avec entre autres un des éditions rares de Tintin au Pays des Soviets, et 50 ans de travaux forts gais, un album édité à un très faible tirage à l’occasion du cocktail donné en 1978 par Hergé pour ses 50 années de carrière !

Enfin, superbe pièce que ce projet de couverture pour ce Crabe aux pinces d’or, basé sur le troisième hors texte de l’album. Hergé a fait des essais de bandeaux de titre (qui ne seront finalement pas retenus), et le 4e plat est orné d’une série de dessins à la finesse extraordinaire : une pièce de musée !

La vacation se termine avec une série de dessins réalisés par le studio Hergé ou Belvision, tel ce bleu de coloriage d’une double page de L’Île noire. Enfin, le clou de la vente devrait être un superbe bronze d’1m80 réalisé par Nat Neujean en 1976. Une pièce exceptionnelle, d’une grande rareté, car seuls six exemplaires ont été coulés.

Le 9e art pour toutes les bourses

Artcurial sait bien que la bande dessinée existe au-delà d’Hergé, et consacre donc la seconde journée pour toutes les autres pièces, le samedi 5 mai dès 10h. Près de trois cents pièces sont consacrées au neuvième art, avec la possibilité d’acquérir de très beaux originaux à des prix encore abordables.

Si la vacation propose bien des planches de bande dessinée, elles ne constituent pas la majorité des pièces comme chez Christies. On retrouve plus de dessins originaux, destinés à des publicités, à des couvertures de livres, et donc à l’illustration de manière générale. Cet angle permet d’admirer des pièces finalement assez peu connues, comme cette très belle couverture de Bilal pour Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne :

Artcurial fait donc souffler un vent de fraîcheur sur ces vacations dédiées à la bande dessinée ! Ainsi, on note un superbe bronze de Gaston Lagaffe, signé Boulesteix et qui traduit à merveille l’attitude du héros-sans-emploi. Également, une très belle série de dessins de Babar signé Laurent de Brunhoff !

Plus traditionnel mais non moins prestigieux, une série de pièces signées Jidéhem devrait intéresser les amateurs, dont deux très belles couvertures de Spirou. Moins chaste, mais tout aussi évocateur, André Juillard livre une très belle série d’études féminines.

Artcurial multiplie aussi les registres pour qu’il y en ait pour tous les goûts : ainsi une série de planches d’Olivier Ledroit précèdent une demi-douzaine de tableaux de Loustal, alors que Manara réalise un très artistique hommage à Botticelli : superbe !

Hommage à Botticelli par Milo Manara

On retrouve naturellement certains incontournables, tel qu’Hugo Pratt, avec une autre planche de Corto Maltese en Sibérie. En parallèle à Christies, Artcurial propose également une série de pièces signées François Schuiten, dont deux planches (de La Frontière invisible), ce qui est suffisamment rare pour être remarquable.

Outre Tardi, Vance, Vicomte et Yslaire et les autres, une autre pièce exceptionnelle est proposée à la vente : rien moins qu’une planche d’Ozamu Tezuka, le roi du manga. Et l’on sait comme les originaux sortent très difficilement du Japon ! Cette planche d’Astro Boy est digne d’un musée ! Nous ne résistons pas à vous la présenter ci-dessous :

Enfin, on retrouve également des œuvres inédites, mais dont la qualité élève l’artisan de la bande dessinée au rang d’artiste s’il fallait en douter. Pour preuve, cette superbe évocation du far-west signée par Giraud, jamais publiée :

La maison américaine Heritage entre dans la danse

Un nouvel acteur se positionne sur le marché des ventes aux enchères de bande dessinée. Héritage Europe a décidé de s’associer avec la Galerie Champaka (Bruxelles) et la Galerie 9e Art (Paris) pour proposer des vacations européennes, faisant ainsi le lien entre Paris, Bruxelles et Utrecht (Pays-Bas).

Cette première vente se déroulera le samedi 2 juin, et aura comme pièce maîtresse le crayonné et la planche encrée 58 de Coke en Stock (TintinHergé). Un premier lot qui augure d’un catalogue d’exception ! Nous vous en reparlerons…

Cette planche sera le clou de la prochaine vacation Héritage (2 juin)
Tintin - pl 58 de Coke en stock - Hergé

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Consulter le catalogue de la vente Maghen - Christies de ce 3 mai 2018.

Expositions publiques à Paris (9, av Matignon, Paris 8e) : mercredi 2 et jeudi 3 mai, de 10h à 18h
Ventes : le jeudi 3 mai à 19h

Consulter les catalogues en ligne des ventes Artcurial : Vente "L’univers du créateur de Tintin le vendredi 4 mai à 19h, et Vente "Bande dessinée" le samedi 5 mai à 10h.

Concernant la même thématique, lire également :
- Prestigieuse vacation chez Huberty-Breyne... mais sans Uderzo !
- Ventes Huberty - Breyne : un large panorama artistique
- La Galerie Huberty & Breyne seul représentant de la BD à la BRAFA 2016
- Alain Huberty (expert auprès de Millon & associés) : "Un original d’exception est d’abord pour moi une planche historique"
- Cinq vacations thématiques chez Millon (2/2) Résultat des premières ventes
- Cinq vacations thématiques chez Millon (1/2)
- Les ventes aux enchères de BD se multiplient dans le monde entier
- La vente Artcurial va-t-elle redresser la cote d’Hergé ? et Trois millions d’euros pour la vente Artcurial
- Jacques Langlois : Tintin et Christie’s - Retour sur une « déception »
- Sotheby’s Vs Christie’s : le duel des ventes aux enchères
- Folie des enchères de la bande dessinée : près de 6 millions d’euros pour Christie’s
- Avec la vente Millon & Associés, la BD se partage entre Paris et Bruxelles
- Alexandre Million : « La vente publique sanctionne la cote d’amour du public envers un auteur »
- Seconde vente aux enchères organisée par Millon & Petits Papiers
- 101 originaux d’exception en vente chez Millon

  Un commentaire ?