Valérian, le plaisir de Lupano & Lauffray

5 octobre 2017 1 commentaire
  • Pour la seconde fois, Christin & Mézières prêtent Valérian et Laureline à d'autres auteurs, le temps d'un album. Après le bidonnant Larcenet, c'est au tour de Lupano & Lauffray de dévoiler leur vision de la série : pleine d'action !

À la suite d’une malencontreuse partie de cartes, les Shingouz perdent la propriété de leur société, la Shingouzlouz Inc. Or il se trouve que cette société, à cause d’une approximation dans l’interprétation des lois intergalactiques, est détentrice de la Terre !

Valérian – par ailleurs très préoccupé par sa future retraite d’agent spatio-temporel – et Laureline doivent rattraper cette bourde et convaincre le nouveau propriétaire, un certain Sha-Oo, « l’Assoifeur de monde », de la restituer à Galaxity. Voilà qui ne s’annonce vraiment pas comme une partie de plaisir, car l’Assoifeur de monde préfère assécher la Terre, pour revendre à d’autres systèmes cette denrée très précieuse qu’est l’eau...

Valérian, le plaisir de Lupano & Lauffray

On peut trouver fort à-propos que ce second Valérian vu par... sorte quelques semaines après l’adaptation au grand écran porté par Luc Besson. Mathieu Lauffray explique pourtant que cette proposition date de 2013, lorsque Christin & Mezières le lui ont proposé, lors de l’exposition du dernier tome de Long John Silver.

« Wilfrid et moi avons fait le maximum pour être à la hauteur de l’enjeu, continue-t-il, Sans jamais vouloir singer la série originale car cela serait peine perdue, mais je tiens à dire combien il a été jubilatoire de faire vivre, à notre façon, ce monde et ses héros qui nous ont tant fait rêver. J’espère sincèrement que vous trouverez dans "Shingouzlouz Inc." un bon moment de lecture ! »

À cette question ouverte, nous répondons sans ambages que le plaisir des auteurs se communique d’emblée au lecteur, et que Shingouzlouz Inc. devrait rencontrer les attentes des amateurs de Valérian et Laureline !

Dès les premières pages, le soin, la composition, le graphisme et le talent de Lauffray happent le lecteur dans l’aventure ! Si le personnages de Valérian et Laureline restent néanmoins loin de rivaliser avec leurs modèles, les créatures, ainsi que les scènes spatiales tiennent toutes leurs promesses.

Le véritable enchantement tient dans le rythme tenu par Lupano & Lauffray : à l’unisson, ils découpent une aventure menée tambour battant. L’action et les révélations sont ponctuées de notes humoristiques, profitant entre autres des Shingouz, plus vrais que nature.

Sans ébranler le socle de la série (on ne le leur pardonnerait pas), le plaisir que Lupano & Lauffray se sont accordés en réalisant cette belle aventure, sans se prendre au sérieux, leur professionalisme et leur implication donnent lieu à un excellent moment de divertissement. Plaisir garanti !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander Valérian vu par Lupano & Lauffray, d’après Christin & Mezières : Shingouzlouz Inc. (Dargaud) chez Amazon ou à la FNAC

Dans la même série, lire Valérian écluse chez Francisque

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Valérian, le plaisir de Lupano & Lauffray
    5 octobre 13:54, par Eric B.

    Un très bon album ! Un bon moment de lecture ! A déplorer peut-être un peu les visages de Valérian et de Laureline pas assez ressemblants. Egalement les images de la planète Terre qui ne ressemblent pas du tout à la Terre (même si c’est supposé se passer bien avant la formation des continents). Et je n’ai pas aimé non plus les deux planches où on a droit à un défilé de Laureline en tant que Pin-Up. Même si cela fait partie du scénario, on dirait des planches de débutant (style Bruno Bellamy) alors que ce n’est pas le cas de ce dessinateur...

    Répondre à ce message