Victor & Clint - Par Marion Duclos - La boîte à bulles

11 juillet 2015 5 commentaires
  • Victor invente sa vie en western trépidant. De quoi mieux accompagner les bons moments et supporter les mauvais. Un thème universel qui bénéficie d'une ébouriffante énergie à la fois dans les dialogues et le graphisme bondissant.

Vous aussi, vous y avez joué. Enfant, l’ennui ou la routine, sans oublier la solitude, stimulent l’imagination. Alors on rêve, on s’invente en héros, on transforme son entourage en personnages romanesques. Pour Victor, le décor reste identique de l’aube au coucher : l’Ouest sauvage ! Dans son western fantasmé, lui et son chien deviennent des aventuriers se débattant en milieu hostile. Famille, école, promenades : tout s’habille de Technicolor et se nimbe de danger, du frisson ultime de l’inconnu. On pourrait presque évoquer l’instinct de survie tellement le quotidien de nos héros Victor et Clint (le chien) croise les pièges mortels !

Oui, il en fait beaucoup, ce petit Victor, et le scénario de Marion Duclos aussi. Mais, bon sang !, que c’est rigolo ce petit format avec ses grosses cases et ses couleurs flashy. Les retours à la réalité, notamment avec les parents de notre écolier chapeauté, n’ont rien à envier aux morceaux de bravoure. Les brutes de la cour de récréation débitent des dialogues trois étoiles et les deux vies du chien Clint constituent un savoureux réservoir de vannes.

Un délire transgénérationnel bien maîtrisé qui, en outre, prend le risque d’un dessin moderne, loin d’une BD jeunesse proprette. C’est bien le seul élément qui pourrait faire grimacer des lecteurs un poil trop conventionnels.

Victor & Clint - Par Marion Duclos - La boîte à bulles
© la boîte à bulles 2015

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

 
Participez à la discussion
5 Messages :