Vini BD 2017 : Le festival dijonnais où on bouquine des BD tout en dégustant du bon vin

6 mars 2017 0 commentaire
  • Dégustation de vin et séances de dédicaces avec des auteurs de BD, c'est le principe du festival Vini BD, dont la deuxième édition à Dijon a eu lieu ce week-end dernier.

Un peu moins d’un an après la première édition dijonnaise, "La Bande AdHoc", association bourguignonne de passionnés de BD et de collectionneurs, proposait une nouvelle rencontre avec des viticulteurs et des auteurs de bande dessinée. Globalement construite sur le même principe et le même fonctionnement que la première édition (Vini BD 2016), le neuvième art et l’art viticole se sont donc côtoyés dans la joie et la bonne humeur le temps d’un week-end à la salle Devosge.

Vini BD 2017 : Le festival dijonnais où on bouquine des BD tout en dégustant du bon vin
Festival Vini BD 2017

36 auteurs de BD étaient attendus. Les visiteurs étaient nombreux à vouloir notamment rencontrer Eric Corbeyran (Châteaux Bordeaux chez Glénat, Cognac chez Delcourt), ou Erwann Surcouf (Pouvoirpoint chez Vide Cocagne), Etienne Le Roux (Le temple du passé chez Ankama) qui a réalisé l’affiche du festival. Ainsi que des auteurs locaux comme Eric Rücksthül et Marc Jakubowski (Jules Verne et ses voyages chez Le Sphinx des Glaces).

JPEG - 123.2 ko
Eric Corbeyran et Francisco Ruizgué

Certains d’entre eux comme le dessinateur Olivier Perret (Journées rouges et boulettes bleues chez La Boîte à Bulles) ont réalisé une étiquette de vin spéciale pour les cuvées Vini BD 2017.

JPEG - 126.1 ko
Olivier Perret

Alors que l’an passé l’un des principaux thèmes du festival était la Première Guerre mondiale, Sylvain Toulouse, président de La Bande AdHoc explique qu’ils ont voulu faire honneur à la BD jeunesse durant cette seconde édition. Pendant que les adultes dégustaient du vin, les plus jeunes ont pu voir une exposition Pouss’de Bamboo sur les adaptions de contes en BD pour la collection "Ma première BD" chez Bamboo, dont l’un des auteurs, Domas était présent sur le festival.

Une exposition de planches de BD dessinées par des élèves d’établissements scolaires de la région était également visible, sans oublier celle réalisée par des enfants malades du CHU de Dijon. Une action menée par l’association des "Croqueurs de Bulles".

JPEG - 117.5 ko
Exposition Pouss’ de Bamboo, des éditions Bamboo

D’ailleurs le public a pu rencontrer des auteurs comme Ariane Delrieu, illustratrice qui vient de réaliser sa toute première BD, Le pass’temps, Tome 1 : Le joyaux de la couronne, scénarisée par Bénédicte Carboneill et publiée en septembre dernier aux éditions Jungle. Une aventure pédagogique puisque les deux héros, Marie et son petit frère Léo vont remonter le temps et se retrouver au XVIe siècle, dans la chambre de Claude de Bretagne, la veille de son mariage. Mais le Côte-de-Bretagne, futur joyaux de la couronne, vient d’être dérobé...

JPEG - 123.2 ko
Ariane Delrieux

Enfin, les visiteurs ont également pu flâner et trouver leur bonheur sur les nombreux stands de vente de BD d’occasion de "La Bande Adhoc". Il est vrai que depuis près de cinq ans, c’est l’activité principale de l’association qui organise une bourse mensuelle d’achat et d’échange à la salle des Chantalistes à Dijon.

JPEG - 130.7 ko
Stands de vente de BD d’occasion de La Bande AdHoc

Cette seconde édition s’est déroulée dans une ambiance festive et familiale, les curieux comme les passionnés de bon vin et de beaux albums BD ont été nombreux à ne pas vouloir manquer ce rendez-vous.

(par Morgane Aubert)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?