dBD 111 : Retours à la une !

2 mars 2017 0 commentaire
  • Richard Guerineau, François Boucq et Lorenzo Mattotti reviennent sur le devant de la scène.

Lorsque Richard Guérineau a entrepris l’adaptation du livre de Jean Teule, il ne pensait sans doute pas s’attaquer à l’une des périodes de notre histoire des plus violentes et des plus bouleversées ! Après nous avoir entraîné à la suite de Charles X (Delcourt), l’auteur des Stryges revient avec une biographie revue et corrigée ! Si l’auteur a pris quelques libertés avec la vérité historique, nul doute que cette version ne laissera pas indifférent à la fois par le talent de son auteur mais aussi par le portrait pour le moins iconoclaste mais ô combien séduisant de l’un des personnages les plus controversés de l’histoire de France ! Un retour de Richard Guérineau sur un terrain où on ne l’attend pas forcément mais qui suscite l’intérêt.

Autre retour, celui de Lorenzo Matteotti ne devrait pas passer inaperçu. Avec ce nouvel opus, le dessinateur italien explore d’étranges territoires à mi chemin entre fantastique et récit initiatique. Ce retour éditorial est évidemment prétexte à un long un entretien, dans lequel l’auteur de l’incomparable Docteur Jekyll et Mister Hyde revient sur son travail et la démarche suivie dans Guirlanda nouveauté publiée chez Casterman en ce début de mars. Revenir aux origines de la bande dessinée et retrouver le plaisir de dessiner mais aussi s’égarer dans un monde fantastique sont les principes qui caractérisent ce nouvel album du maître.
Peut-on vraiment parler de revenant concernant François Boucq ? A peine vient-il de quitter l’univers concentrationnaire de Little Tulip qu’on le retrouve en train de suivre le procès du Carlton avant qu’il ne nous rejoigne dans le sillage d’un nouveau Superdupont. Le revoilà dans les bacs grâce à ce recueil de travaux ayant pour point commun un Portrait de la France à l’humour grinçant parfois féroce ou décalé mais jamais totalement gratuit. L’auteur s’affirme « libre penseur » et en apporte un savoureux témoignage tout en images.

Enfin on retiendra dans ce numéro la belle mise en valeur du travail de Jean-Yves Delitte. Ce spécialiste de l’imagerie maritime ( membre de l’Académie des arts et des sciences de la mer) inaugure une nouvelle collection chez Glénat consacrée aux grandes batailles navales( Trafalgar, Jutland...). Un régal pour les yeux et une rencontre avec un auteur érudit et précis dont le travail méritait largement de figurer « à la hune » de ce numéro de dBD.

DBD n°111, en vente partout en mars 8,90€

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

dBD n°111, en vente partout 8,90 €.

  Un commentaire ?