Isabelle Beaumenay-Joannet : « Les originaux permettent de suivre le travail et les repentirs de Chaland »

5 septembre 2010
  • Il faut surtout être un sacré imbécile pour penser que ça ne les vaut pas. Ce que les gens sont prêts à mettre pour posséder l’original correspondant réellement à la valeur artistique. Plus une œuvre est importante dans l’Histoire, plus elle vaut cher. Jusqu’à atteindre une valeur inestimable. Plus personne ne pouvant se l’offrir, l’œuvre appartient à l’humanité toute entière et ne peut être exposée que dans un musée. la vraie valeur d’une œuvre n’est pas spéculative mais représentative. Son prix correspond à son importance dans l’Histoire. Une planche de Marini a 25000 euros, c’est de la spéculation. Une planche (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.