Joost Swarte aux 3e Rencontres Chaland de Nérac

3 octobre 2010
  • La ligne Claire est peut-être aussi en souffrance du fait des dessinateurs. En effet celle-ci demande une grande rigueur de construction anatomique, de lisibilte de l’image et de précision de l’encrage. Ce qui n’est pas compatible avec les conditions acceptées par nombre d’auteurs. Qu’on se le dise, la ligne claire n’est actuellement, hélas, que peu rentable.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.