Joost Swarte aux 3e Rencontres Chaland de Nérac

6 octobre 2010
  • Ces deux opus sont particuliers.
    Déjà je ne placerai pas Parme dans la catégorie Ligne Claire. M. Pasamonik a suffisamment exprimé dans ces pages les liens entretenus par ce graphisme étonnant (pour un Spirou) avec les dessins animés américains des années 60...
    Ensuite, Schwartz est un épigone de Chaland. Ce Spirou est en réalité un album préparé pour Chaland qui n’a jamais vu le jour. C’est un "à la manière de..." qui se place clairement dans la lignée de Chaland, de Spirou années 50, etc. Et puis on a affaire à un dessinateur qui travaille ce style depuis de nombreuses années pour Bayard, et qui est (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.