DIDIER PASAMONIK : Bastien Vivès et les infortunés de la vertu

30 novembre 2011 par Sergio SALMA
  • Monsieur Boudet, c’est exactement ce qui ressort de votre vision des choses et surtout de vos réponses. Je suis absolument détendu et j’ai d’ailleurs préféré ne pas intervenir directement tellement j’avais été choqué par le ton de votre article. Bien sûr que je ne fais pas l’amalgame mais vous devriez apprendre à rédiger avec plus de prudence quand un sujet ou un livre ne vous intéresse pas vraiment . Ou plutôt quant vous êtes dérangé par ce qui flotte dans ce livre. Un criminel oui. Dans le sens où 100 articles comme le vôtre participe d’une psychose, criminel oui lorsqu’on a la responsabilité avec mille (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.