DIDIER PASAMONIK : Bastien Vivès et les infortunés de la vertu

30 novembre 2011 par la plume occulte
  • François Boudet a signé une chronique où il a exprimé un ressenti.
    Pour le moins,c’est ce que l’on est en droit d’attendre !Sinon quoi ?Le robinet d’eau tiède encore et toujours ?
    Il a fait preuve d’un vrai engagement dans cet article:merci à lui ;c’est courageux de s’exposer,de se mouiller,loin des circonvolutions rhétoriques ,finalement lâches, qui ne disent rien.
    Après,doucement les basses,mollo,a t’il obligé quelqu’un à penser comme lui ?
    Mais là aussi,penser qu’un,cent, mille articles de la sorte ,puissent priver les lecteurs des dits papiers de leur libre arbitre d’idées,concourt à l’infantilisation (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.