DIDIER PASAMONIK : Bastien Vivès et les infortunés de la vertu

2 décembre 2011 par Melindez
  • Enfin une remarque avec du sens, et qui n’est pas imbibé d’un idélisme de liberté d’expression qui n’a de celle ci que le nom ! Le travail du critique ne consiste pas seulement à faire l’éloge ou condamner des seuls styles graphiques et scénarios comme vous semblez tous le penser.
    Pourquoi faut-il toujours que l’art de la bd soit déservi par ses propres fans ? En refusant au critique bd son vrai statut de critique (c’est à dire un jugement sur tous les points de l’oeuvre), vous dénigrez la bd elle même ! Et contrairement à ce que l’on croit, ce ne sont pas seulement les oeuvres elles même qui donnent (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.