Richard D. Nolane (1/2) : « Wunderwaffen met en scène les dirigeants nazis, des monstres décomplexés dans leurs actes et leurs propos »

1er novembre 2014
  • "qui au final laisseront aux lecteurs du futur, la sensation que la Bande dessinée en particulier, et la fiction en général, avaient une curieuse façon d’aborder l’Histoire contemporaine..."
    ou qui laisseront au final l’impression aux lecteurs du futur que cette période funeste et ces atrocités, c’était de la bd...avec de "belles"images

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.