Folie des enchères de la bande dessinée : près de 6 millions d’euros pour Christie’s

17 mars 2015
  • De la main à la main, ce n’est pas forcément au black. Un auteur a le droit de vendre ses "originaux" directement et de facturer la TVA à son acheteur. La différence : une TVA moins élevée puisqu’elle n’est que de 10% au lieu de 20%. J’encourage les auteurs à vendre leurs originaux directement par leurs sites ou blogs et les acheteurs à se mettre directement en contact avec les artistes. À quoi bon enrichir des marchands qui se prennent souvent jusqu’à 50% sur des originaux tirés de livres à succès dont ils ne sont en rien responsables ?
    Il y a quelque chose de pas encadré mais abusif dans le marché de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.