Li-Chin Lin (« Fudafudak, l’endroit qui scintille »), « Nous sommes tous Taïwanais ! »

19 juillet 2017 par Laurent Melikian
  • Native de Taïwan et vivant en France, Li-Chin Lin explore son île avec ses lecteurs. Après « Formose » en 2011 qui présentait l’histoire d’un pays sous le joug nationaliste, elle renoue avec le reportage pour un événement précis, la lutte des peuples aborigènes pour la préservation de leurs terres. En l’occurrence les Amis du Sud-Est de l’Île cherchant à protéger plage de Fudafudak menacée par un projet hôtelier.
    Qu’est-ce qui vous a d’abord attiré avec le mouvement de Fudafudak, les revendications (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.