Sibylline Meynet "Silencieuse(s)" : "Le harcèlement de rue est un problème banalisé."

8 août 2017 par Sébastien
  • Dans cet album, Salomé Joly et Sybilline Meynet ne se lancent pas dans un pesant plaidoyer plein d’amalgames. Il ne s’agit pas ici de dresser un portrait féministe agressif, mais bel et bien de prendre conscience que ce genre de scène s’inscrit dans un ensemble de gestes quotidiens, au détour d’une rencontre inopportune dans un bus, à la terrasse d’un café qui n’ont rien de fondamentalement exceptionnel et que cela peut arriver à toutes celles qui auraient le malheur de croiser la route d’un imbécile sans scrupule.
    Il n’est pas non plus question de passage à l’acte, d’agressions sexuelles, "juste" (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.