Grand Prix d’Angoulême 2018 : l’évidence Andréas

  • Chaque année, une liste est proposée à quelque 1500 créateurs de bande dessinée par le Festival d’Angoulême pour élire le « Grand Prix » de l’année. Les années précédentes, après le Japonais Akira Toriyama, l’Américain Bill Watterson et le Japonais Katsuhiro Otomo, ce sont le Belge Hermann et le Suisse Cosey qui avaient emporté la palme. Pourquoi pas l’Allemand Andreas cette année ?
    C’est un auteur discret, voire bougon, qui n’aime pas quitter la Bretagne où il s’est réfugié. Et comme il ne se trémousse pas (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.