Grand Prix d’Angoulême 2018 : l’évidence Andréas

4 janvier 2018 par philippe wurm
  • Belle plaidoirie pour Andreas M. Pasamonik !
    Andreas est un expérimentateur infatigable et très intelligent. Je crois qu’il a réalisé presque tous les types de mises en pages possibles pour promener sont lecteur dans le labyrinthe des cases et du temps. Une récompense au sommet ne serait que justice.
    C’est un auteur exigeant qui demande une attention particulière au lecteur mais on en est le plus souvent récompensé.
    Je voudrais préciser que le "très classique Eddy Paape" appréciait grandement les expérimentations du jeune Andreas. C’est pourquoi il a travaillé avec lui. Le professeur Paape a eu (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.