Gil Jourdan, l’intégrale : une leçon d’édition

18 août 2009 par E. Panorthotès
  • M. Leblanc était sans doute rouge d’émotion en 1956, mais en l’occurrence, il ne pouvait franchir qu’un Rubicon (ce dernier ne prit un d qu’à l’occasion de l’affranchissement suggéré par Goscinny dans un de ses Astérix)...

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.