Le marché la BD affiche en 2009 une croissance de 3,4% en volume, selon GfK

28 janvier 2010 par Giff-Wiff
  • Le jour où les éditeurs ont décidé la fin de la prépublication (ventes insuffisantes, lectorat versatile...),
    la BD a perdu sa principale ressource de renouvellement de ses talents... Pensez aux "laboratoires" que furent "Pilote", "Métal Hurlant", et même le meilleur de "Spirou" et "Tintin hebdo" (merci, Mr Greg). Et faites le compte des albums encore présents dans les meilleures ventes d’aujourd’hui et ce qu’ils doivent à un support presse qui a su investir en son temps sur leur potentiel à moyen-long terme.
    J’espère me tromper, mais j’ai bien peur qu’un jour prochain on analyse la crise de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.