14 auteurs pour "Vivre ?"

4 mars 2011 1 commentaire

Souvent considéré à tort comme l’apanage de la maladie mentale et en particulier de la dépression, le suicide, c’est avant tout un problème humain, un acte extrême, dont la violence et le désespoir dérangent, interpellent, questionnent.

14 auteurs pour "Vivre ?"
Marcher sur le fil de la vie..
© Zabus & Collin

À l’occasion de ses 40 ans, en partenariat avec les organismes mutualistes belges La Mutualité Chrétienne et La Mutualité Socialiste, le Centre de Prévention du Suicide a édité cet album "Vivre ?" avec l’objectif de faire réfléchir à la question du suicide et à sa prévention.

« Puisse cette action amener les lecteurs à se sentir moins seuls dans leur questionnement et à porter un autre regard sur les personnes en souffrance », explique Axel Geeraerts, directeur du centre.

Des regards multiples car chaque lecteur est différent

Cet album comprend douze courts récits de Cédric Hervan, Dimitri Piot, Cédric Manche, Bernard Swysen, Jean-Marc Dubois, Marianne Duvivier, Johan De Moor, Étienne Schréder, Renaud Collin & Vincent Zabus, Xavier Löwenthal, Romain Renard, et Maxime de Radiguès. À la lecture de ces noms aux univers aussi divers qu’intéressants, on comprendra que le traitement de ce thème difficile a trouvé autant d’échos différents : le rire, la sensibilité, la lutte, l’interpellation, l’enfouissement, le témoignage, le décalage, etc.

Récit muet pour Dimitri Piot, emplein de sensibilité

Les genres sont bien entendu très divers (pour autant qu’on puisse enfermer les auteurs dans des cases) : les indépendants tels que la 5e couche ou l’Employé du moi sont dignement représentés par Löwenthal et de Radiguès, on trouvera une touche plus ‘jeunesse’ avec Collin et Swysen, une patte très aérée avec Piot, une orientation comics avec Dubois, l’aspect pop-art de Johan De Moor, un style plus franco-belge avec Hervan, Duvivier et Schréder, etc. On ne peut également passer sous silence le témoignage troublant d’Étienne Schréder, en lien avec son album confession Amères saisons.

Cette richesse dans la différence permet à chaque lecteur de trouver une porte d’entrée pour évoquer le suicide. Personnellement, j’ai été frappé par le dessin de Renaud Collin, par la grâce de sa ligne et en même temps par le tempo si différent du Monde selon François. Pourtant, chaque auteur joue un tableau singulier (mise en abîme, récit muet, etc) pour donner un remarquable kaléidoscope, permettant de voir la ‘vie’ autrement.

Enfin, cet album est porté par la couverture de François Schuiten, aussi simple à première vue que dotée d’une poignante efficacité.

Une superbe transposition de Renaud Collin
© Zabus & Collin

Un album ‘hors commerce’

Ce collectif n’est pas destiné à la vente, mais bien à la sensibilisation du public, et principalement auprès de la jeunesse. Il sera donc diffusé prioritairement dans les salles d’attente des services médicaux et psycho-médico-sociaux afin de permettre à un large nombre de personnes d’ouvrir l’album. De plus, il sera mis à la disposition des lecteurs dans les bibliothèques publiques.

Par ailleurs, l’album pourra servir d’outil de sensibilisation lors de rencontres publiques en prévention du suicide. Ainsi, si vous désirez le diffuser auprès d’un public d’adolescents, vous pouvez prendre contact avec le Centre de Prévention du Suicide afin de prendre en compte certaines recommandations.

Tout en métaphore
© Marianne Duvivier

Afin d’informer les intervenants qui travaillent auprès de jeunes ou d’adolescents (services PMS, enseignants, éducateurs, travailleurs sociaux, animateurs,...), des rencontres sont également prévues avec des professionnels du Centre de Prévention du Suicide.

Expositions et événements

Cet album bénéficie d’une promotion par le biais d’une exposition qui tournera dans les prochains mois : toutes les dates sont disponibles ici

L’exposition présentera les planches originales de la BD "Vivre ?" ainsi que des repères utiles en prévention du suicide en Belgique. Elle est accessible à tous les publics, qu’ils soient ou non directement concernés par la problématique. Des rencontres avec les auteurs de l’album BD seront régulièrement organisées ainsi que des rencontres, ateliers, conférences, ... avec des intervenants spécialisés dans la prévention du suicide.

Une première rencontre a eu lieu à la Foire du Livre de Bruxelles entre Étienne Schréder, Marianne Duvivier et François Schuiten. Elle était animée par Hughes Dayez et abordait les approches métaphoriques du traitement du thème, ainsi que le ton adopté qui passait de l’onirique au réaliste, en passant par l’absurde ou la confidence.

© Romain Renard

Une nouvelle preuve, si besoin était, que la bande dessinée demeure un vecteur populaire pour évoquer des aspects aussi profonds que la question de la vie et la mort. En parler, c’est déjà agir.

CLD

Pour tout renseignement :

Centre de Prévention du Suicide
Avenue Winston Churchill, 108
1180 Bruxelles.
Secrétariat : 02/650.08.69

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • 14 auteurs pour "Vivre ?"
    19 mars 2011 11:25, par FdeLO

    "En parler, c’est déjà agir." vous avez tout dit.
    Très bel engagement de la part des auteurs. Dessiner c’est communiquer et sur un sujet aussi sombre que celui-là, je pense que l’image narrative se révèle être un très bon allié. C’est bien de voir qu’il existe encore des auteurs qui ont des choses à dire et non des choses à vendre.

    Répondre à ce message