9e Rencontres d’Aix 2012 : Débat de Génération Spontanée

15 avril 2012 1 commentaire

Passionnant débat sur la "Génération Spontanée" de la bande dessinée belge, dans le cadre d’une exposition qui a fait sensation à Aix ce week-end. Les festivaliers ont pu découvrir quelques-unes des figures qui animent ce mouvement regroupant des auteurs publiés chez Frémok, La Cinquième Couche, L’Employé du Moi, notamment.

Éric Lambé (Frémok) s’est employé à en retracer l’histoire, David Vandermeulen, électron libre de ce mouvement, a contextualisé la situation de la BD belge au moment de sa naissance dans les années 1980, Olivier Deprez (Frémok) s’est montré plus théoricien, notamment sur la question du rapport entre le livre et l’œuvre, Dominique Goblet (quant à elle, surtout publiée à l’Association) a insisté sur l’implication personnelle dans cette démarche, réclamant une certaine radicalité, Max de Radiguès (Cinquième Couche, L’Employé du Moi), en dernier arrivé dans les années 2000 a mis en perspective une génération qui a prospéré pendant 20 ans pour arriver sur l’Internet, sur la toile duquel les artistes de son groupe se sont exprimés et ont publié des BD bien avant l’arrivée des blogs.

Ce débat animé par Thierry Bellefroid était particulièrement fertile et nous y reviendrons probablement plus profondément un de ces jours.

DP

9e Rencontres d'Aix 2012 : Débat de Génération Spontanée
Débat Génération Spontanée à Aix : (de g. à dr.) Dominique Goblet, Thierry Bellefroid, Max de Radiguès, David Vandermeulen, Eric Lambé et Olivier Deprez
Eric Lambé et Olivier Depré
Dominique Goblet et Thierry Bellefroid

Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :