(A suivre) : FIN.

10 octobre 1997 0 commentaire

Un an après les rumeurs relatives à son décès, quelques mois après que le directeur éditorial, Jean-Paul Mougin, a annoncé qu’il n’y avait pas de crainte à avoir et que la rédaction réfléchissait à une nouvelle formule, l’arrêt de mort de l’un des plus fabuleux journaux de bande dessinée a été signé. Fin décembre, (A suivre) s’interrompra.

Il n’y a plus aucun doute : les éditions Casterman en ont déjà averti les abonnés, leur proposant un remboursement ou un album en contrepartie du solde de l’abonnement.

C’est donc un ultime coup dur pour une presse BD qui n’a pu, à deux exceptions près (Fluide Glacial et Spirou) résister à la concurrence des albums. L’arrivée du mensuel Bo-Doï, heureusement, comblera partiellement - et partiellement seulement - le vide laissé par ce journal mythique qui a su changer la perception de la bande dessinée par le public et imposer un type de BD adulte.

Interrogée, la rédaction d’(A suivre) est bien entendu amère. Il n’y a pas, en ce moment, de projet précis quant à une succession de ce magazine.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?