Adèle Blanc-Sec adaptée au cinéma par Luc Besson

23 janvier 2008 7 commentaires

Adèle Blanc-Sec adaptée au cinéma par Luc BessonBande dessinée et cinéma font décidément bon ménage : Luc Besson vient d’acquérir les droits d’adaptation cinématographique des Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec, une série créée par Jacques Tardi en 1976.

L’accord, signé entre EuropaCorp et Casterman, porte sur la mise en route de trois films - dont le premier est prévu pour 2009 - inspirés par l’univers fantasmagorique qui a fait le succès de la série : 9 albums à ce jour, vendus à plus de 2 millions d’exemplaires.

Au-delà de son extravagante personnalité, on peut voir dans Adèle Blanc-Sec l’une des premières femmes modernes de la bande dessinée franco-belge : une héroïne remarquable par son intelligence et son indépendance dans un Paris traumatisé par la 1ère guerre mondiale, et peuplé de créatures extraordinaires.

Egalement appréciée à l’étranger, cette héroïne phare de l’œuvre de Tardi a récemment retrouvé le chemin des librairies avec Le labyrinthe infernal, dont la deuxième partie sortira courant 2008.

Quant à Luc Besson, il n’a jamais caché son intérêt pour la bande dessinée : outre sa collaboration avec Mézières (dessinateur de Valérian) sur Le 5ème Elément, le réalisateur, scénariste et producteur a récemment investi dans Septième Choc, la maison d’édition d’un jeune auteur de bande dessinée : Dikeuss.

Lire la récente interview de Jacques Tardi

CLD

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
7 Messages :
  • Eh ben voilà c’est la grosse merde !
    Pourquoi Tardi a t- il cédé les droits de son personnage à Caster ? Pour l’argent ?

    Répondre à ce message

  • Adèle Blanc-Sec adaptée au cinéma par Luc Besson
    26 janvier 2008 14:42, par super réac’

    je me délecte déjà de la future bouse bessonienne qu’on va avoir sur nos écrans. Tardi n’est pas responsable de la médiocrité des gens de casterman, d’europacorps, etc...
    Un futur nanar à ranger avec les inéstimables Vercingétorix, Arsene lupin, et TAxi.
    Vive le cinématographe français

    Répondre à ce message

    • Répondu par ghost le 26 janvier 2008 à  18:09 :

      Contrairement à certains grincheux moi je m’en délecte déja, car Besson va se donner les moyens d’adapter correctement l’oeuvre de Tardi.
      De plus Besson est le producteur de Ne le dis à personne, Quand j’étais chanteur, Golden Door et surtout de Persépolis, bref faut arrêter de résumer les productions Europa à la série Taxi.

      Répondre à ce message

  • L’œuvre de Tardi adaptée par un adorateur de la loi liberticide Hadopi, c’est un peu comme si l’armée française commandait à ce même auteur des illustrations pour vanter les mérites de la première guerre mondiale.
    Mais la loi de l’argent étant plus forte que l’auteur lui-même, j’attends avec impatience son avis personnel sur le sujet.
    Merci Casterman, il ne manque pourtant pas de réalisateur de talent en France pour adapter cet œuvre correctement.

    Répondre à ce message

  • Contrairement à ce qu’annoncait l’Express, ce ne sera pas Sylvie Testud mais Louise Bourgoin qui incarnera Adèle Blanc-Sec, c’est Luc Besson qui l’a confirmé sur le plateau du Grand Journal de Canal+, photo à l’appui, elle sera aux côtés de JP Rouve, Mathieu Amalric et Gilles Lelouch dans le rôle de Caponi. Besson a aussi montré une fausse Couv du Petit Journal sur l’attaque du ptérodactyle, il devrait donc plus au moins suivre le canevas du premier album.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 19 mai 2009 à  00:46 :

      Et c’est Frédérique Bel (celle de La minute blonde sur Canal+) qui incarnera Edith Rabatjoie. Un casting très canal+.

      Répondre à ce message