Angoulême 2009 : Le Manga Building s’anime

14 janvier 2009 0 commentaire

Angoulême 2009 : Le Manga Building s'anime Souvenez-vous : l’année dernière, le festival d’Angoulême avait lancé le Manga Building, un espace totalement dédié à la culture asiatique. Plus connu sous le nom d’Espace Franquin le reste de l’année, le bâtiment accueillait expositions temporaires (Lady Snowblood et Clamp !), des conférences et des projections diverses.

Cette année, le Manga Building met la démultipliée. Au programme, expositions, ateliers dessin, rencontres, conférences et une pléiade de séries et de longs métrages d’animation.

Parallèlement à l’exposition consacrée à Shigeru Mizuki, al programmation propose le premier épisode de Gegege no Kitarô et le premier épisode de Hakaba no Kitarô.

Le nouveau long métrage de Hayao Miyazaki, Ponyo sur la falaise, y sera proposé aux festivaliers en avant-première.

Un partenariat avec Kaze va permettre aux fans de découvrir aussi en avant-première les deux premiers épisodes de la série Soul Eater et le très attendu 20th Century Boys de Naoki Urasawa, sorti aujourd’hui dans les salles de cinéma françaises.

À découvrir aussi, trois autres long métrages : Un été avec Coo, Sakuran et une version inédite d’Hokuto no Ken - L’ère de Raoh.

Enfin, deux séries sont à voir ou revoir : Eyeshield 21 chez Kaze et Death Note chez Kana.

Les fans de mangas ne perdront pas leur temps !

SF

Lire aussi :
- Angoulême 2009 : Un 36ème Festival voué au « réel » et à « l’intime » (octobre 2008)
- Angoulême 2009 : Concerto pour dessinateurs (09/01/2009)
- Angoulême 2009 : L’ImproBD dresse Paris contre Bruxelles (07/01/2009)
- Angoulême 2009 : Concerto pour dessinateurs (09/01/2009)
- Angoulême 2009 : le montage des bulles prend du retard ! (09/01/2009)
- Angoulême 2009 : Le Festival affecté par les grèves ? (08/01/2009)
- Le FIBD pense déjà à une parade pour contrer la crise en 2010 ! (08/01/2009)
- Angoulême 2009 : Le maire Philippe Lavaud exige une harmonisation dans le financement public (12/01/2009)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?