Angoulême 2011 : Le Festival est déjà dans les viseurs

25 février 2010 3 commentaires Actualité
🛒 Acheter

Charente libre, témoin privilégié de la vie politique dans la ville d’Angoulême, revient dans un article daté du 25 février sur l’organisation du prochain Festival. Sans lien particulier avec l’actualité, l’article dresse le panorama des relations pour le moins tendues entre les différents acteurs du plus grand rassemblement autour de la BD en Europe. Des tensions palpables évidemment en fin d’année dernière, mais aussi pendant la conférence de presse de fin de Festival 2010, détail qui ne nous avait pas échappé.

L’article de Charente libre décrypte avec une grand clarté les principaux points d’accroche et les enjeux de cette lutte de pouvoir (le journaliste Maurice Bottinck rappelle que le budget de la CIBDI est de 4,5 millions d’euros et que celui du Festival de 3,5), renvoyant dos à dos les protagonistes, incapables de trouver un compromis.

Ces grandes manœuvres pour contrôler l’organisation du Festival ne seraient que péripéties internes si elles ne risquaient pas de compromettre la bonne marche de la manifestation. Au milieu de cette tension, L’Association du Festival, propriétaire de l’événement, compte les points avec inquiétude. « Quand on voit les différentes déclarations, on sent bien que chacun essaie de se positionner... Mais tout cela fragilise un festival qui l’est déjà. », regrette Gérard Balinziala, président de ladite Association.

THL

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
Newsletter ActuaBD