Angoulême 2011 : Le maintien des aides directes de la ville compromis

3 février 2010 0 commentaire Actualité

L’entente entre les gestionnaires du Festival de la BD d’Angoulême et les autorités de la ville nous paraissait pour la moins fragile lors de la conférence de presse de ce dimanche 31 janvier, marquant la fin de l’événement. La Charente Libre de ce matin nous apprend que le Conseil communal d’hier a confirmé que les Angoumoisins paieront 1,7 million d’impôt en plus en 2010 afin de « compenser le désengagement de l’État ».

Le Maire d’Angoulême Philippe Lavaud va donc serrer les vis. Il a confirmé que les promesses du « maintien des aides directes » n’est pas une garantie à 100 %. Armel Le Ny, de la Charente Libre, confirme que l’année dernière, les aides indirectes au Festival avaient été rabaissées. Le montant des aides représente encore 300.000 € pour le Festival.

Lors de la conférence de presse, le maire indiquait que le festival coûtait 45 € à chaque contribuable angoumoisin. Pas sûr que ce dernier apprécie devoir financer une telle somme indéfiniment.

NA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.