Angoulême 2013 : Moebius pose son vaisseau à Angoulême

28 octobre 2012 3 commentaires

Alors que se prépare la 40e édition du Festival, la Cité de la BD a décidé par avance de rendre hommage au grand auteur Jean Giraud alias Moebius (1938-2012) disparu au printemps dernier.

Pour ce faire, Le Conseil d’Administration de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, réuni le jeudi 11 octobre 2012, a décidé de rebaptiser l’immeuble de son siège social, site historique du Centre national de la bande dessinée et de l’image dit "bâtiment castro" (d’après l’architecte qui l’avait rénové), du nom de « Vaisseau Moebius ».

On se souvient que Francis Groux avait milité pour que soit ainsi nommée la Grande Médiathèque d’Angoulême. L’affaire avait tourné court, ce qui a permis à Michel Boutant, président de la Cité et à son Directeur Général Gilles Ciment de prendre l’initiative.

Cet endroit avait accueilli en 2000 une grande rétrospective de l’artiste, Grand Prix d’Angoulême en 1981 et qui a été le premier à visiter le Musée de la bande dessinée, de l’autre côté de la Charente, en juin 2009.

"Une formalisation plus solennelle de ce baptême se déroulera à l’occasion du 40ème Festival international de la bande dessinée, le mercredi 30 janvier 2013, avec une programmation spécifique au cinéma de la Cité et l’exposition de portraits photographiques de Jean Giraud" nous dit un communiqué.

Le lieu héberge, outre une partie de l’administration de la Cité, une bibliothèque de prêt, des cinémas, des salles de conférences et un restaurant. Plusieurs des expositions du festival d’Angoulême y ont lieu parmi les 15 expositions que le "vaisseau" héberge chaque année, de même qu’une activité de congrès dont L’université d’été de la BD.

Moebius n’est pas le premier auteur de BD a inscrire son nom dans le patrimoine d’Angoulême : il existe déjà un Espace Franquin au Centre Saint-Martial, tandis que Hergé et Goscinny ont chacun leur rue dans le centre-ville.

DP

Photo en médaillon : DR. (C) La Cité de la BD

Angoulême 2013 : Moebius pose son vaisseau à Angoulême
Moebius par Nicolas Guérin. ces photos seront exposées lors de l’inauguration officielle en janvier 2013.
(c) La Cité de la BD

Voir en ligne : Lire le volumineux dossier sur l’artiste consacré par Neuvième Art 2.0

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Moebius pose son vaisseau à Angoulême
    28 octobre 2012 21:28, par Oncle Francois

    Un hommage plus que justifié à l’un des plus prodigieux créateurs de la BD, disparu en pleine gloire et iremplacable.
    Qu’il doit être difficile de marcher dans son ombre ou ses traces...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Greg le 29 octobre 2012 à  03:12 :

      Rien de difficile, lui-même a largement marché dans celles de Poïvet. Poïvet a qui on rend hommage à Angougou, justice lui soit rendue.

      Répondre à ce message

  • Moebius pose son vaisseau à Angoulême
    29 octobre 2012 09:16, par kreun

    Ce serait une bonne occasion pour remettre en état ce bâtiment... qui ressemble plus à un vieux centre culturel abandonné de la russie soviétique qu’à un musée national ! le parvis du musée et ses plaques dédicaces à la sauce hollywoodienne tombe en poussière... Seule les salles de ciné ont eu une cure de jouvence... Le reste de l’intérieur n’en parlons pas... le bâtiment Castro est devenu une succursalle des chais magelis... c’est dommage. En même temps que voulez vous il ne fait que rejoindre cette longue liste de bâtiments plus ou moins réussis de l’ère Mitterrand que les autorités négligent d’entretenir... pauvre Moebius il méritait mieux !

    Répondre à ce message