Angoulême 2014 : implications des auteurs asiatiques dans l’animation du festival

1er février 2014 0 commentaire

Malgré le nouvel an chinois pour certains, les auteurs asiatiques présents sur le festival ne chôment pas ! Ainsi Kun-wu Li, dessinateur de Chine continentale publié en français par Kana, donnait vendredi une conférence de presse et participe samedi à 11h30 aux "Rencontres internationales" (Conservatoire - Auditorium).

Angoulême 2014 : implications des auteurs asiatiques dans l'animation du festival
Kun-wu Li (avec sa traductrice : Geneviève Clastres)
Photo : (c) F. Rubis

Ses homologues de Taïwan, venus à sept cette année, continueront notamment à gratifier de performances graphiques le public de Little Asia (place Saint-Martial). La thématique du voyage développée sur leur stand se prolongera, toujours samedi, à 17 h par la conférence Quand la bande dessinée s’envole pour Taipei.

Les sept dessinateurs de Taïwan
Photo : (c) F. Rubis

Sur le stand de la Corée du Sud, samedi à 15 h, se déroulera un événement concernant La Nouvelle Vague du manhwa, sous les auspices du Komacon (équivalent au pays du Matin calme du CNBDI).

Le stand de la Corée du Sud
Photo : (c) F. Rubis

Le Japonais Atsushi Kaneko (Soil, Ankama) ira à la rencontre de son public dimanche à 11 h 30 à l’Espace Franquin (salle Méliès). Moto Hagio, grande figure du shôjo (coffret anthologique publié par Glénat), sera évoquée dans le cadre d’une conférence à 13h (Conservatoire - Salle Brassens). Les projections Raconte-moi un manga, ponctuant le festival, s’achèveront à 16h30 avec... Akira.

Faut-il y voir un signe annonciateur considérant la désignation du Grand Prix ? Nous le saurons peu ou prou au même moment lors de la cérémonie de clôture...

FR + CLD

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?