Angoulême 2020 : Bonnefont recule

30 janvier 2020 0 commentaire

RECULADE. Alors que l’inauguration de BD 2020 était annoncée en grande pompe pour 13h ce jeudi, l’organisation du FIBD s’est heurtée à un problème inédit : une manifestation de retraités venus protester devant l’hôtel de ville d’Angoulême au moment où le maire Xavier Bonnefont avait convoqué par arrêté municipal tous les Angoumoisins à venir munis d’un album de BD afin d’inaugurer l’année BD 2020 en présence du ministre de la culture. Ils ont été contraint, c’est le cas de le dire, à battre en retrait.

Pas vraiment surprenant diront certains : dès ses débuts l’édition 2020 du festival était placée sous le signe de la fronde, comme les nombreux graffitis et affiches anti-Macron / anti-Riester / anti-éditeurs, etc le témoignent. (Voir photo si contre).

Angoulême 2020 : Bonnefont recule

L’arrêté municipal, publié sous le mode parodique, appelait tous les Angoumoisins à se munir d’une BD à 13h tapantes, et les invitait à se rendre devant l’hôtel de ville pour assister au lancement officiel des festivités. La grogne a fini par l’emporter et l’événement a été annulé.

Voilà qui présage une promenade mouvementée pour Emmanuel Macron qui a prévu de déambuler avec le ministre Frank Riester dans les bulles du festival tout l’après-midi. Son service d’ordre d’une quarantaine de personnes de même que les (très) nombreux CRS venus en renfort qui quadrillent tout le centre ville assureront certes la sécurité du président mais pas la fluidité de la circulation des festivaliers. Ambiance...

JBDP

En médaillon : © Charlie Hebdo.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?