Angoulême 2020 et le tee-shirt LBD à Macron : dans le JDD, Jul raconte la scène

9 février 2020 0 commentaire

INSOLITE. On en apprend de belles dans la chronique d’Anna Cabana du Journal du Dimanche (9/2/2020). Celle-ci a rencontré Jul qui lui a raconté les circonstances de sa photo avec le tee-shirt à l’enseigne de la LBD qu’il a offert au président Macron.

Rappelons les faits : le jeudi 30 janvier 2020, le Président Macron, venu à Angoulême, déjeune avec des représentants de la BD : il y a là des auteurs comme Jul et Trondheim, des représentants syndicaux d’auteurs comme le dessinateur Bajram, le président du Syndicat National de l’Édition (SNE), Vincent Montagne, Pierre Lungheretti, le directeur général de la Cité…

Le déjeuner se passe bien jusqu’à ce que Jul, qui sait y faire avec les politiques, titille le Président sur le sujet de l’écologie puis, au dessert, sur les violences policières ouvrant sa chemise sur le tee-shirt aujourd’hui bien connu. Le Président conteste fermement le terme de « violences policières » et Jul, culotté, lui propose de donner un autre exemplaire de son attribut : « - On vous a imprimé aussi un tee-shirt, le même que le mien, en cadeau. Si vous voulez, on fait une photo… » Et le Président dit oui, non sans que Jul lui ait demandé : « - Vous êtes sûr ? »

Angoulême 2020 et le tee-shirt LBD à Macron : dans le JDD, Jul raconte la scène
La désormais célèbre photo de Jul avec le Président
Capture d’écran

Le dessinateur analyse ce geste en disant : « Ça nous ressemble à mort, à lui comme à moi  », dit-il. À Jul parce que c’est un sale gosse ravi de sa farce ; le Président car, selon Jul, «  il a un désir inconscient d’imprévu. »

Nous n’avons pas assisté à la scène mais nous étions là, en revanche, quelques heures plus tard lorsque Nime, le dessinateur algérien récipiendaire du Prix Couilles au Cul du courage artistique 2020, emprisonné quelques semaines plus tôt pour avoir fait un dessin qui a déplu au pouvoir algérien rencontra le même jour l’homme au tee-shirt présidentiel. « - Vous savez qu’en Algérie, lui dit-il, votre exploit a fait le tour des réseaux sociaux  ? » « - Ça ne m’étonne pas, répondit Jul. C’est plutôt bien. Cela montre qu’un président, en France, peut prendre la critique avec humour. »

Espérons que le nouveau pouvoir algérien fraîchement élu aura le même recul.

DP

Jul et Nime à Angoulême 2020
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?