Angoulême 2022 : Taïwan répond présent

Taiwan 🛒 Acheter

BE BRAVE ! Avec ce slogan lourd de sens au moment où l’Ukraine subit les bombes russes sous le regard intéressé de Pékin, les Taïwanais sont la première délégation asiatique à être présent dans l’espace Manga City au Festival International de la BD d’Angoulême alors que les Japonais se tâtent encore. Rappelons que ce pays avait contrôlé de façon remarquable la pandémie du Covid 19.

Alors les voilà, volontaires et fiers, d’autant désireux d’être là que l’actualité leur parle : la situation de l’Ukraine face à la Russie leur rappelle les prétentions de la République Populaire sur leur territoire. La solidarité de l’Occident avec l’Ukraine face à l’impérialisme russe leur donne du courage face à une menace que d’aucuns jugent inéluctable.

Alors ils sont là avec leurs talents, leur « soft power », qui ont pour noms : Cheng Uen, leur figure tutélaire, mais aussi Li Lung-Chieh, Wu Yushi, Monday Recovery, Pei-hsiu Chen, Li-chin Lin, 61Chi, Pao-yen Ding. Ces noms vous semblent exotiques ? Certes, mais tous ces auteurs ont pourtant été publiés en français en 2021 !

Angoulême 2022 : Taïwan répond présent

Ce que les Taïwanais ont compris, c’est que rien n’est plus précieux que les échanges. Une nouvelle délégation de nouveaux talents, encore inédits, fait le voyage aux côtés des premiers publiés : Nobi Chang et Xiao Dao, gagnants des Golden Comics Awards, les « Fauves taïwanais », et quatre invités de la nouvelle vague dont il va falloir épeler le nom : Evergreen Yeh, Pam Pam Liu, Adoor Yeh et Pei-hsiu Chen. L’image ci-dessous vous donne une idée de leurs graphismes.

Et si vous n’êtes pas angoumoisins la semaine prochaine, la vidéo ci-dessous vous fait faire le petit tour d’horizon nécessaire.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


🛒 Acheter

Code EAN :

A lire aussi sur ActuaBD :