Arrêt du département BD de Robert Laffont

9 octobre 2008 4 commentaires

Notre confrère dBD annonçait hier l’arrêt de Robert Laffont BD : une annonce qui corrobore l’information que, depuis quelques semaines, ce catalogue cherchait un repreneur.

S’agit-il d’un premier signe de retournement du marché ? Chez Laffont, on ne fait pour l’heure pas de commentaire.

Dommage en tout cas de voir le destin d’une si jeune maison, et de séries aussi prometteuses que Le Bois des Vierges, suspendu aussi soudainement.

La rédaction d’ActuaBD assure Marya Smirnoff et ses collaborateurs de leur soutien dans cette période difficile.

AC + DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Arrêt du département BD de Robert Laffont
    9 octobre 2008 19:45, par PPV

    Ils ont commis une grande erreur : un prix plus élevé que la moyenne. Pour le reste, il me semble qu’une série qui s’est probablement bien vendue comme "Le Bois des Vierges" pourrait se retrouver chez un autre éditeur.

    Répondre à ce message

  • Arrêt du département BD de Robert Laffont
    9 octobre 2008 20:59, par fabrice

    Bonsoir

    Rien d’étonnant, on parle de surproduction depuis 4 ans, mais non tout va bien, c’est comme la crise financiére, tout le monde marche sur la téte, à part le Bois des vierges... le reste des BD vieillotes, et je pense que ce n’est qu’un début.C’est dur, mais cela devait arriver.

    Répondre à ce message

  • Arrêt du département BD de Robert Laffont
    9 octobre 2008 22:12, par Dak

    Et bin un de plus, y’en a marre de voir des clowns s’essayer à la bd et reprendre leur bille au moindre vent contraire ! Ces éditeurs "classiques" lorgnent avec envie les chiffes de ventes de la bd, présupposent du pognon facile, et remballent leurs espérances quand ils ’s’apercoivent que ce n’est pas s’y facile d’être éditeur de bd.
    je ne comprends pas les auteurs qui apportent leur contribution à ce genre de galère qui systématiquement tourne en eau de boudin.
    Ce sont vraiment des moutons qui attendent de se faire tondre !!

    Répondre à ce message

  • Arrêt du département BD de Robert Laffont
    13 octobre 2008 15:18, par macclure

    + de one shot, moins de séries à rallonge, ça éviterait de sortir 13 euros pour une moitié d’histoire, en espérant pour nous lecteurs, acheteurs et bien sûr, par respect pour les auteurs que leurs oeuvres, bonnes ou moins bonnes, seront quand même reprises par un bon samaritain.
    J’aimerai quand même connaitre les suites de certaines histoires.
    Entre parenthèses c’est aussi valable pour d’autres éditeurs déjà bien établi.
    Vive Spirou et Fantasio

    Répondre à ce message