Astérix chez McDo : La Gaule s’offusque

19 août 2010 17 commentaires

Le banquet d’Astérix utilisé comme publicité chez McDonald semble susciter bien du remous. La firme à la double arche aurait-elle mis du sanglier dans ses burgers après que son concurrent ait opté pour des sandwichs hallal ? Rien de tout cela.

C’est plutôt un buzz apparemment bien monté par l’agence BETC EuroRSCG. L’info fuse d’abord sur Twitter, puis sur Facebook. Le Figaro reprend la dépêche. Quelques internautes désœuvrés en ce milieu du mois d’août hurlent à l’attentat : « Et pourquoi pas du Frolic pour Milou ? » interroge l’un d’eux.

Est-ce l’idée qu’Astérix opte pour le fast-food qui horrifie ces internautes ? La belle affaire ! Astérix, on l’avait déjà bouffé à toutes les sauces : des chocolats Ferrero au fromage fondu de La Vache qui rit, des biscuits Verkade aux verres à moutarde Liebig, en passant par les croq’ Magix de Servifrais.

On avait hurlé contre McDo à l’occasion d’une campagne Kid Paddle, mais pour d’autres raisons. Titeuf avait aussi défrayé la chronique lorsque Zep refusa d’associer une deuxième fois son personnage aux Big Macs pour éviter qu’on l’identifie trop au vendeur de burgers. Et la justice lui avait donné raison. Ici, c’est plutôt l’idée qu’une icône française soit récupérée par le glouton américain qui choque.

Pourtant, est-ce que les Américains s’offusqueraient que Mickey soit associé à une marque de camembert ? Ils en riraient plutôt…

DP

Astérix chez McDo : La Gaule s'offusque
Dessin de Uderzo. DR. Mc Donalds / BETC EuroRSCG / Hachette / Albert René

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
17 Messages :
  • Astérix chez McDo : La Gaule s’offusque
    19 août 2010 11:59, par Plein Popossum

    Bonjour à tous et toutes.
    Oui, Astérix et ses amis doivent résister à l’envahisseur. Car ici, on parle de mal bouffe (même s’il nous est arrivé de manger chez McDo, ne soyons pas hypocrites). Alors même si les fous du village n’ont pas tous le ventre plat, on sait qu’il mangent sainement ! Des sangliers "élevés" en forêt, des fruits et des légumes (et + de 5 par jour), ainsi que des poissons frais !
    Astérix reste aussi et surtout un personnage de BD. Et sur ce point, j’estime qu’Albert Uderzo ferait mieux de travailler sur un bon album d’Astérix, plutôt que de se faire de l’argent vite fait avec une campagne pareille ! Comme le dirait Assurancetourix s’il n’était pas bâillonné : "Par Toutatis et Bélénos, ils sont fous d’aller chez MacDos !"

    Répondre à ce message

    • Répondu par Sergio Salma le 19 août 2010 à  21:05 :

      Hahaha ! L’envahisseur, le bon goût français contre le gras américain. ça c’est drôle. D’abord, tout le monde oublie que c’est de l’humour, Goscinny maniait le bastringue avec génie , pas question aujourd’hui de reconnaître le droit à Uderzo ou à ceux qui l’entourent de s’amuser avec toutes ces choses. Puis ce combat contre les hamburgers est vraiment d’arrière-garde ! Avant même de trouver que ces attaques contre cette campagne sont un tantinet étranges, je me demande quelle cuisine les gens offusqués mettent en avant.
      La plupart se nourrissent de plats préparés ou du tout-venant fait le plus rapidement possible. Puis s’il s’agit de restauration, merci bien. A part une proportion (que j’espère la plus grande possible) d’établissements irréprochables au niveau qualité , la plupart des restaurants c’est souvent le minimum syndical. Ces boutiques où vous perdez 2 plombes pour vous faire servir un steak et dont le patron vous tire une longue figure si on prend pas de vin non merci. Et puis, on a beau jeu de critiquer les chaînes de ce qu’on a baptisé gentiment malbouffe , on sait pas trop d’où viennent les ingrédients de la majorité des établissements. Et ça respecte la chaîne du froid ? Et c’est du bio ? Et elles sont fraîches vos morues ?

      Il me semble que la réalité est un peu plus complexe que la qualité(vieille) France contre "un gras ,une file". Tout le monde court et le milieu de la restauration n’échappe pas à l’hystérie ambiante. Les affaires ne vont pas bien, on augmente les tarifs, on diminue les portions, on néglige tellement l’hygiène qu’on est obligés d’envoyer des agents de l’état pour vérifier les dates et les frigos. Chez Mac Do ou autre, on sait que c’est pas terrible mais au moins on vous bourre pas le mou avec des nappes roses et des tralalas de garçons de salle payés au lance-pierre .

      La plupart des gens qui réagissent sont des gens de niveau moyen qui se paient de temps en temps un gueuleton .Mais quand vient le grand méchant oncle Sam, on devient patriote et on prend des poses façon Figaro magazine. Le bon goûûût, quel scandâââle, mais où va-t-oooon (avec l’accent chuintant de Giscard). Pour dire du mal de MacDo comme c’est original.

      C’est une campagne de pub ; c’est pour rire, ce n’est pas un manifeste pour pousser les gens vers de mauvaises habitudes, ils y vont tout seuls. Dire d’une campagne pour n’importe quel produit ou service qu’elle prend les gens pour des imbéciles , c’est mépriser les gens qu’elle vise. Ils sont bien assez grands pour se faire une opinion et choisir leur mode de vie.

      De toute façon, faut pas se faire d’illusions ,amis gastronomes, on va tous devenir des Simpsons.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Denis le 20 août 2010 à  13:22 :

        Libre à Sergio Salma, dont j’apprécie beaucoup le talent par ailleurs, de devenir un Simpson, moi je lutterai toute ma vie pour ne pas manger cette bouffe et j’ai l’optimisme de croire qu’il existera toujours des alternatives même si elle ne seront pas mainstraim (damned, me voila déjà contaminé ;-) )
        On a toujours le choix de manger bien ou pas, il suffit de s’en donner la peine

        Répondre à ce message

      • Répondu par Plein Popossum le 21 août 2010 à  12:00 :

        Comme je l’ai écrit, il m’arrive comme tant d’autres d’aller chez McDo (le moins j’y vais, le mieux c’est, mais ça m’arrive quand même). C’est juste qu’Astérix pourrait promouvoir autre chose que des hamburgers. Si Obélix n’aime pas la viande de chien made in America (Cf "La grande traversée"), il devrait tout autant se questionner pour McDo. C’est vrai aussi, comme vous le précisez, que les restaurants bien de chez nous ne proposent pas nécessairement des produits sains. J’aurais plutôt vu (d’accord, je ne connais pas là non plus l’origine de leurs produits) Astérix aller dans un Courtepaille puisque là l’architecture des restaurants se rapproche + des huttes du village des fous. Astérix et Obélix sont allés dans pas mal de restaurants étrangers lors de leurs voyages, sans hésiter à donner leur avis sur les plats. Abraracourcix a du faire un séjour dans les thermes parce qu’il mangeait trop (mais pas mal). Bref, le débat peut continuer longtemps.
        Je le répète simplement : c’est surtout l’invasion de la soupe au pognon (y crouton) qui m’agace dans cette histoire. M. Uderzo aurait-il oublié qu’il a dessiné "Obélix et Cie" ?

        Répondre à ce message

      • Répondu par Nikolian le 23 août 2010 à  09:18 :

        L’humour, c’est quand ca fait rire, ce n’est pas vraiment le cas.

        Aucun fan d’Astérix n’avait imaginé qu’Obélix troquerais un jour du sanglier contre un Big Mac une portion de frite et un Coca Cola.

        Le message de l’affiche, c’est que les irréductible gaulois sont devenus des amateurs de Fast-Food.
        Les jeunes générations n’ont plus les mêmes valeurs de nos ancêtres, le repas a perdu de son importance, et on assiste avec cette affiche à l’achèvement de la gastronomie où même la fête de famille se passe au Mc Do.

        Je n’ais qu’une trentaine d’année et il m’arrive d’aller au Fast-Food, mais de là a y organisé la fête de famille, faut quand même pas exagérer, vous vous voyez tendre votre verre de Coca et chanter « Ah le petit vin blanc… » !!??

        Cette affiche est un avertissement, le temps où plus personnes ne sera cuisiner ou apprécier la bonne cuisine, et ne consommera que de la nourriture industriel arrive a grand pas. Ceux qui n’ont pas été choqué par l’affiche sont déjà bien atteints et elle ne choquera bientôt plus personnes.

        Répondre à ce message

  • Cela m’étonnerai beaucoup qu’ils vendent autant de camemberts aux Etats-Unis que de "bouffe" macdo en France !

    Répondre à ce message

  • Astérix chez McDo : La Gaule s’offusque
    19 août 2010 14:48, par Frenchoïd

    «  Titeuf avait aussi défrayé la chronique lorsque Zep refusa d’associer une deuxième fois son personnage aux Big Macs pour éviter qu’on l’identifie trop au vendeur de burgers. »

    Relisons ensemble la dernière phrase de l’article auquel vous renvoyez ici : savoureux, pour ne pas dire goûteux !

    Répondre à ce message

  • Astérix chez McDo : La Gaule s’offusque
    19 août 2010 17:36, par jpa

    qui gère les droits d’Asterix aujourd’hui : Hachette ou Uderzo ?

    Répondre à ce message

  • Astérix chez McDo : La Gaule s’offusque
    19 août 2010 19:53, par denis

    Moi je trouve cela plutôt cohérent. Astérix est une machine à faire du fric et cela fait un bail que la qualité n’est plus au rendez-vous (même si les premiers albums sans Goscinny sont pas mal). Macdo est également une machine à faire du fric avec des aliments dont les qualités nutritionnelles sont indéniablement mauvaises. Donc ils sont fait pour s’entendre ;-)

    Répondre à ce message

    • Répondu par Alainperfix le 19 août 2010 à  22:48 :

      Souvenons-nous quand même que dans la Bande dessinée d’origine, les poissons d’Ordralfabétix ne sont jamais de la toute première fraîcheur... De là à dire qu’il y a un sous-texte dans cette publicité, qui induit que certains hamburgers ne seraient pas totalement du goût des habitants du Village ainsi curieusement conviés... il n’y a qu’un pas !

      Répondre à ce message

    • Répondu le 20 août 2010 à  00:51 :

      Macdo est également une machine à faire du fric avec des aliments dont les qualités nutritionnelles sont indéniablement mauvaises.

      Voilà encore une belle imbécibilité et une idée reçue totalement fausse. Les qualités nutritionnelles des aliments servis chez McDonald sont supérieurs, de production majoritairement nationale et même locale pour les fruits légumes et salades. Un hamburger est parfaitement équilibré dans les apports nutritionnels, lipides, glucides et protéïnes, plus qu’un jambom/beurre par exemple, ou un sandwich grec ou un kebab. Et chez McDo la chaine du froid et l’hygiène sont parfaitement respectés contrairement à beaucoup de petits établissements de restauration.

      Répondre à ce message

      • Répondu par progzélite le 20 août 2010 à  08:01 :

        Ah Ah, "un hamburger parfaitement équilibré dans ses apports nutritionnels" qu’est-ce qu’il faut pas lire comme c....!
        Quand on voit ce que ça donne avec le film du type qui en a volontairement mangé tous les jours pendant plusieurs semaines...
        Sinon la pub ne me choque pas. Le Astérix bien franchouillard tel qu’on l’aimait est mort depuis bien longtemps (pu... de test d’effort) et rien de plus logique que l’association de la petite entreprise uderzienne avide de fric avec le géant ricain.

        Répondre à ce message

      • Répondu par Denis le 20 août 2010 à  13:38 :

        Argument de très mauvaise foi.
        Que mange t’on en moyenne dans un McDo (à cause de mes enfants, je dois y aller de temps en temps) ? Un hamburger à la viande hyper grasse avec de la mayonnaise ou du ketchup, des frites et un soda, soit la combinaison de glucides et de lipides la pire pour l’équilibre alimentaire et la ligne.
        Ceci-dit, je considère les kebabs comme aussi néfastes que les hamburgers mais ce n’est pas le cas des sandwichs qui en moyenne sont beaucoup plus équilibrés mais si je ne les conseille pas comme nourriture quotidienne. Il n’est que de comparer la corpulences des clients de McDo à celle des mangeurs de sandwich

        Répondre à ce message

        • Répondu par Schtroumpf Grincheux le 22 août 2010 à  20:38 :

          McDo (à cause de mes enfants, je dois y aller de temps en temps)

          A cause des enfants ?!?! Je corrige : à cause de la publicité et du conformisme subit par les enfants (et par vous).

          Répondre à ce message

  • Astérix chez McDo : La Gaule s’offusque
    19 août 2010 23:04, par mmarvinbear

    Quelles réactions ? Sur la page blog du Figaro, il n’y a personne qui ne se soit exprimée...

    C’est une véritable opération de com’ qui s’est mise en place autour d’une pub qui n’apporte rien, même au niveau de la polémique... Ce n’est pas la première fois qu’ Astérix est utilisé pour une pub, il a même été chez le concurrent à MacDo la dernière fois, vous savez, le gros Q tout blanc...

    Et personne n’a hurlé cette fois là encore.

    C’est vraiment l’été : il y a tellement rien que les pubards inventent n’importent quoi pour se faire remarquer, y compris une fausse polémique.

    Répondre à ce message

  • Astérix chez McDo : La Gaule s’offusque
    20 août 2010 12:38, par Oncle Francois

    arf arf, on dirait que le sage et prudent Idéfix n’apprécie pas les burgers de MacDo !°)

    Répondre à ce message

  • Astérix chez McDo : La Gaule s’offusque
    20 août 2010 13:30, par viguigui

    Ce post me fait bien marrer.
    Premierement Asterix a déja fait de la publicité pour Mac do et Quick dans les années 90 et 2000 et personne ne trouvait cela choquant. Bien avant que les éditions albert rené soient rachetées à 60% par hachette.
    Ensuite, le slogan correspond bien à ce que font les gaulois ; ils viennent ripailler entre potes en attachant le barde. On ne voit pas les personnages boire du coca et manger des burgeurs que je sache. Dans cette publicité française, faite pour les restos français, Regis Grebent et les frères Mebarki ont dessinné l’affiche. UDERZO ne S’occupe plus maintenant que de l’avenir éditorial de ses personnages, alors pas la peine de le descendre à chaque post.
    Polèmique grotesque pour ma part.

    Répondre à ce message