Astérix en mission à Las Vegum

29 novembre 2005 2 commentaires Actualité
🛒 Acheter

Après le premier jeu vidéo Astérix XXL qui a connu un appréciable succès, Atari remet le couvert avec Astérix XXL 2 : Mission Las Vegum (37.95€) qui est sorti depuis le 15 septembre 2005. On notera que la société productrice du jeu, Infogrames, qui s’habille aujourd’hui de la marque historique Atari, pionnier du jeu vidéo dans les années soixante-dix, a depuis longtemps profité de la licence Astérix pour se refaire une santé : 3615 Astérix d’abord, avec la plupart des jeux développés sous cette licence depuis vingt ans ensuite, avec cette version enfin, développée pour Atari par le studio Étrange Libellule.

À en considérer le récit inédit (Panoramix semble avoir trahi le village et il n’y a plus une goutte de potion disponible, nos héros sont attirés par César dans un parc de loisirs dans la banlieue de Rome au nom évocateur de Las Vegum…), une parodie du monde du jeu vidéo qui multiplie les clins d’œil à des jeux connus (comme Mario le plombier, par exemple), on en vient à mieux comprendre les intentions du dernier album : coller au plus près à l’univers de référence des plus jeunes, histoire de rester dans le coup. Astérix, super-héros du marketing ? Comme dirait Bourdeus, conseiller philosophique de César : « D’accord, mais il ne faudrait pas que cela en devienne un habitus ! »

DP

Astérix en mission à Las Vegum
Internetus
Un personnage inédit d’un jeu qui parodie le monde des jeux vidéo.
(C) Albert René/ Atari

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • > Astérix en mission à Las Vegum
    30 novembre 2005 17:40, par Pierre

    Que le jeu vidéo colle aux plus jeunes, ça semble normal, c’est à eux que ça s’adresse. Rien à voir avec l’album qui, lui, devrait s’adresser au plus grand nombre.
    Petite info BD au passage : c’est Nicolas Pothier, le scénariste de RATAFIA, qui a écrit le scénario et les dialogues de ce jeu vidéo et - Rendons à César... - il a mis plus de jeux de mots et d’humour dans les deux premières séquences d’introduction du jeu que dans tout le dernier album d’Astérix !!

    Répondre à ce message

    • Répondu le 30 novembre 2005 à  22:00 :

      Ah bon, Nicolas Pothier est le scénariste de l’album ?

      Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD