Bédéka est à vendre

25 octobre 2005 8 commentaires

En redressement judiciaire, l’excellent magazine Bédéka est sur le marché. Les acheteurs doivent rentrer leur dossier avant le 15 novembre à Maître Florence Tullier à Evry s’ils veulent reprendre tout ou partie des actifs de la société éditrice Posse Press.

Dommage pour la pluralité de la presse BD, mais il est clair que la multiplicité des titres concurrents rendait la situation difficile.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
8 Messages :
  • > Bédéka est à vendre
    25 octobre 2005 20:17, par Un anonyme de Montpellier

    Pas étonnant avec des sites web aussi bien fichus qu’univers bd que des revues de ce type vivent mal !
    Est-ce que le support papier est encore viable pour la presse bd ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par LO le 26 octobre 2005 à  07:43 :

      Bonne question ou air connu ?

      Rappelons qu’avant le développement à grande échelle d’Internet, il n’existait pas en kiosque de magazine spécialisé en information BD...

      Répondre à ce message

      • Répondu par Didier Pasamonik le 26 octobre 2005 à  08:53 :

        Le web apporte un certain nombre de bonnes choses à la BD : une visibilité, un vaste champ d’investigation pour la curiosité des bédéphiles, une possibilité d’expression pour toutes les tendances de la BD.

        Il diffère de la presse BD "papier" par une consommation d’information rapide et une fiabilité douteuse, si l’on se réfère aux forums, par exemple, capables de diffuser de l’info non vérifiée de façon inflatoire.

        Mais il ne remplacera jamais un journalisme de qualité, fondé sur une vraie investigation ou une vraie réflexion. Le Collectionneur de BD n’a rien à craindre du web. Bo-Doï n’a pas vu chuter ses ventes de moitié, que je sache. Je n’aime pas les méthodes de ce journal, mais on peut constater qu’il a chaque mois quelque chose de pertinent à proposer. Aux Etats-Unis, le Comics Journal reste un support incontournable et n’est jamais concurrencé par CBR, malgré sa richesse.

        Bédéka est un journal bien conçu (mais qui aurait demandé plus de vigeur dans l’investigation), ce serait dommage qu’il s’arrête.

        Ne croyez-vous pas que la presse BD est à réinventer ?

        Répondre à ce message

        • Répondu par jean yves le 26 octobre 2005 à  10:58 :

          il faudrait effectivement peut etre un peu " repenser" la grille d’un journal de BD , en incluant ( est-ce un comble ? )des references internet , l’un sans l’autre me paraissant utopique aujourd’hui ( Spirou n’est-il pas un bon exemple dans cette direction ? )

          mais je crois surtout qu’il est stupide aujourd’hui de multiplier les titres , l’erreur est là : il n’y a pas la place pour plusieurs mags , leurs diversités editoriales n’étant pas un critere suffisant de vente : il y a eu ces dernieres années des mags tres differents et ils se sont pourtant arrété : bachi bouzouk , bd internationale , eklipse et j’en oublie ( quid de Bang ? zoo bd ? DBD en est a sa 3em formule etc etc )

          bedeka etait sympa mais trop " léger" niveau article et pour l’info pure , il y a le net

          Répondre à ce message

        • Répondu par Pierre-Paul le 26 octobre 2005 à  14:33 :

          A mon humble avis il y a bcp trop de revues BD en ce moment, il est "normal" qu’une ou plusieurs disparaissent. Le lecteur moyen des revues BD a généralement un certain budget pour sa passion et l’essentiel part dans des albums. Pour les plus jeunes il ne restera quasi rien pour des mags. Bref, il en choisira un, voire deux dans le meilleur des cas. Pas de place donc pour 10 magazines.
          Perso je préfère les revues sans prépub, avec juste des infos, des interviews et des critiques d’albums.

          Répondre à ce message

          • Répondu par Gerard Dini le 26 octobre 2005 à  22:33 :

            pareil, je n’aime pas non plus les prépubs que je ne lis jamais. Un mag BD est là pour informer avant tout, pour les prépubs il y a la presse généraliste, elle est faite pour ça.

            Répondre à ce message

            • Répondu par djk le 30 octobre 2005 à  23:21 :

              Euh en même temps ce n’est pas Bédéka qui est en redressement mais Posse Press la société éditrice du mag. Et a priori, il semblerait que les problèmes de Posse Press viendraient plus de la crise de la presse informatique, dominante dans les titres qu’ils éditent. Au contraire Bédéka serait un titre plutôt rentable.

              Répondre à ce message

              • Répondu le 22 janvier 2006 à  11:00 :

                En tant que abonné je n’ai reçu que 4 numéros sur les 11 que j’ai payé. personne ne se manifeste pour un éventuel remboursement, est-ce que d’autres lecteurs sont dans le même cas que moi ?

                Répondre à ce message