Benoît Barale lauréat du Prix Papiers Nickelés - SoBD 2019 pour « La Bande dessinée, ou comment j’ai raté ma vie »

9 décembre 2019 0 commentaire

SoBD, le festival qui met la BD au coeur de Paris ouvrait les portes de sa 9e édition ce week-end.Depuis 2013, ce festival est l’occasion de remettre le Prix Papiers Nickelés - SoBD.

Cette récompense, est remis à un ouvrage sur la bande dessinée et le patrimoine graphique, paru entre deux éditions de l’évènement. Quelque chose d’assez rare pour être signalé, les parutions tournant autour de la bande dessinée étant généralement exclus des remises de prix. On ne s’étonnera donc pas de voir le projet Papiers Nickelés, qui tend à protéger le patrimoine du dessin imprimé, de la bande dessinée au dessin d’humour en passant par la gravure derrière cette récompense.

Cette année, c’est donc : La Bande dessinée, ou comment j’ai raté ma vie, de Benoît Barale qui remporte ce prix. Un album paru dans la collection Mémoire Vive de la maison PLG qui avait su convaincre notre rédacteur Frédéric Hojlo : « La Bande dessinée ou comment j’ai raté ma vie est, en quelque sorte, une « méta-bande dessinée » : c’est une bande dessinée de réflexion sur un auteur et son art. Benoît Barale retrace en effet ses débuts, évoque les livres qu’il a dessinés, met en images les rencontres qui ont déterminé son parcours. Tout cela pourrait paraître ennuyeux ou ne concerner qu’un petit nombre de personnes - ses amis, d’autres auteurs, ses lecteurs les plus fidèles. »

Le lauréat se voit donc remettre une reliure de la collection complète, réalisée à la main, avec dos et coins en cuir, et tranchefile de la revue Papiers Nickelés, soit 5 volumes regroupant chacun 12 numéros, l’équivalent de 3 années de parution. D’une valeur de plus de 600 €, cet objet de choix est réalisé uniquement pour le Prix Papiers Nickelés - SoBD.

VS

Benoît Barale lauréat du Prix Papiers Nickelés - SoBD 2019 pour « La Bande dessinée, ou comment j'ai raté ma vie »
La Bande dessinée ou comment j’ai raté ma vie © Benoît Barale / PLG éditions 2018

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?