Bulles - Par Daniel Torres (trad. G. Marquis) - La boîte à bulles

21 septembre 2014 2 commentaires

Connu des amateurs de SF dès les années 1980 en France, l’Espagnol Daniel Torres a produit nombre d’aventures de Roco Vargas, entre autres. Il s’essaie ici au récit intimiste, avec un personnage proche du burn out qui fait le point sur sa vie. Dans un noir et blanc avec un trait simplifié, défilent les pensées de ce Ramon qui s’épanche devant un aquarium.

Passé les premières planches qui réussissent à provoquer l’étonnement, l’ennui s’installe. Les devises du héros n’ont rien de passionnant, et ses personnages secondaires non plus. Tout juste apprécie-t-on les enfants, une gothique et un nerd, qui donnent un peu de peps au récit.

Bulles en deviendrait presque embarrassant tant on devine l’investissement de l’auteur et ses propres ruminations, mais entre une longueur excessive et des scènes répétitives, difficile de s’attacher vraiment à ce quadra en crise.

DT

Bulles - Par Daniel Torres (trad. G. Marquis) - La boîte à bulles
D. Torres © la boîte à bulles 2014

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Cela semble bien pesant en effet. Où a disparu l’énergie de la Movida ? Les Torres, Nazario, Ceesepe, Martì... Un retour à la conformité pour Torres il me semble. Mais n’est-ce pas ce qui se passe en ce moment pour tous ces artistes qui essayent de survivre grâce à leur art ? C’est l’âge des compromis, l’insouciance de l’enfance est mise sous coulpe.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Sergio Salma le 22 septembre 2014 à  00:11 :

      Vous pensez sérieusement que si Torrès voulait "bien vivre de son art", il se serait lancé dans ce récit intimiste ?! N’aurait-il pas plutôt cherché à faire du récit d’aventures ou de la bande dessinée comique voire une série entre manga et comics ? Il fait ce qu’il est capable de faire, ce qu’il a envie de faire et ce qu’un éditeur a eu envie de faire avec lui. Citez-moi une époque où les artistes , tous genres confondus , ne se sont pas adaptés aux circonstances ? Et dans votre vie, quelle que soit votre profession ne faites-vous pas pareil ? Et votre énergie à vous, elle va bien ?

      Répondre à ce message