Café historique à Blois « Le génocide Tutsi du Rwanda »

10 avril 2019 0 commentaire

D’avril à juillet 1994, au Rwanda, près d’un million d’hommes, de femmes et d’enfants sont exterminé(e)s pour la seule raison qu’ils étaient Tutsi. Loin des formules commodes de « guerre interethnique » ou de « conflit tribal » trop souvent utilisées pour traiter des conflits africains, ce dernier génocide du XXe siècle est le produit d’un racisme « moderne » et non d’une haine atavique « traditionnelle ».

Né dans la colonisation, réapproprié́ à la fin des années 1950 par une partie des élites politiques et de la population, ce racisme fournit la toile de fond idéologique de l’extermination.

Café historique à Blois « Le génocide Tutsi du Rwanda »
"Full Stop" de Frédéric Debomy et Emmanuel Prost, éditions Cambourakis

Cela ne signifie pas que le génocide était irrémédiablement inscrit dans l’histoire rwandaise depuis un demi-siècle, mais il ne fut pas non plus un accident, surgi de manière inattendue en 1994. L’historien Florent Piton qui consacre sa thèse au génocide et Frédéric Debomy, auteur de la bande dessinée Full stop (ouvrage soutenu par CICLIC dans le cadre d’une résidence à la Maison de la bd), se sont rendus sur place afin d’étudier ces événements. Ils reviendront sur ce dernier génocide du XXe siècle.

Jeudi 18 avril, 18 h 30 - Entrée gratuite
Maison de la bd - 3, rue des Jacobins - Blois
En partenariat avec « Les Rendez-vous de l’histoire »

Voir en ligne : Maison de la bd à Blois

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?