Castaner, jadis diffuseur d’un certain genre de BD...

9 août 2019 1 commentaire

À l’occasion du premier avril dernier, ActuaBD s’était fendu d’une brève-poisson. Notre chroniqueur écrivait alors : « Castaner fait de la BD ! Et pas n’importe où ! Sous le label, figurez-vous, de la collection « BD-Cul » de nos amis des éditions Requins Marteaux ! Une BD érotique ? Oui, madame ! Son titre ? "La Ballade de Gil et John", on en devine le contenu… » Plaisanterie de 1er avril, bien entendu, comme c’est la tradition sur ActuaBD depuis des années.

Sauf que, si l’on en croit l’article paru hier après-midi sur le site Internet du journal Marianne, voici un poisson pour le moins intuitivement renseigné ! En effet, le journaliste Étienne Campion nous conte ce qui serait l’une des premières bourdes de la carrière de Christophe Castaner, alors que l’homme politique n’a que 29 ans et officie en tant qu’adjoint au directeur général des services de la mairie, pour le compte du maire d’Avignon d’alors, Guy Ravier (PS).

Le maire de la ville se trouvant en mauvaise posture pour les municipales face à sa concurrente, Marie-José Roig, quatre des affidés du premier magistrat de la ville décident d’orchestrer une campagne de communication contre la candidate.

Dans cette nouvelle optique, l’équipe de campagne de Guy Ravier trouve la lumineuse idée de produire et distribuer pas moins de 35 000 tracts dessinés sous la forme d’une BD mettant en scène la concurrente aux élections municipales dans des positions scabreuses en compagnie du sénateur RPR Jean Dufaut. Les titres La Dinde enchaînée et Érections municipales sont révélateurs du talent éditorial déployé par l’équipe. Jugé pour diffamation dans cette affaire, Christophe Castaner qui n’en est que le distributeur, tentera de minimiser son implication de la diffusion de ces tracts jugés « pornographiques » par le TGI d’Avignon.

Finalement, notre poisson d’avril n’était pas si mal inspiré !

TF

Photo en médaillon : Wikimedia by Toufik de Planoise

Voir en ligne : Lire l’article d’Étienne Campion :"Diffuser une BD porno contre son adversaire, l’erreur première de Castaner" sur le site de l’hebdomadaire Marianne

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :