Chantal Montellier prend le TGV

12 janvier 2005 0 commentaire

Chantal Montellier ne fait pas que des philippiques contre Libération. Cette dessinatrice avait fortement marqué les lecteurs de Métal Hurlant et de l’éphémère Ah, Nana !, une période productive dont on retient l’exceptionnel Shelter (reproduit dans Social Fiction (Editions Vertige Graphic) - on se demande comment il n’a pas fait encore l’objet d’une adaptation cinématographique.

Ce mois de janvier sera exceptionnel pour l’auteure puisqu’on attend d’elle, chez Denoël Graphic, « Les Damnés de Nanterre », un ouvrage – actuellement sous embargo - dont le sujet devrait défrayer les médias.

En attendant, et de façon presque contemporaine, l’éditeur belge Les Impressions Nouvelles publie le 28 janvier dans la collection « Traverses » un ouvrage qui s’intitule « TGV, conversations ferroviaires », un recueil de conversations piquées au vif dans un wagon de TGV ou dans un train Corail.

Montellier, espionne de ses contemporains ? Ça lui ressemble. Le portrait doit être gratiné. On vous en reparlera.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?