« Château l’Attente » (ça & là) et « Le Monde de Lucie » (Futuropolis) primés aux Utopiales de Nantes

3 novembre 2008 0 commentaire
« Château l'Attente » (ça & là) et « Le Monde de Lucie » (Futuropolis) primés aux Utopiales de Nantes
Chateau L’Attente
éditions ça & là

« Château l’Attente » de Linda Medley (éditions ça & là) a reçu samedi 1er novembre, le prix Utopiales 2008 de la meilleure bande dessinée décerné par le festival de SF et de Fantasy de Nantes.

À son propos, François Peneaud écrivait dans nos pages : «  Château l’Attente (très jolie traduction du Castle Waiting d’origine) ne raconte pas une seule histoire, mais une collection d’histoires complètes, certaines toutes nouvelles, d’autres étant des reprises de contes connus. D’ailleurs, la première partie de l’album, intitulée La Malédiction de la muraille d’épines, est une revisitation de La Belle au bois dormant qui, contrairement aux versions connues, prend le parti de mettre en avant des personnages secondaires, comme les dames de compagnie de la princesse maudite. Le château de la Belle acquiert lui-même une importance certaine, puisqu’après le réveil et le départ de celle-ci, il devient ce Château l’Attente, qui se mue en un hâvre de paix pour toute une ribambelle de personnages marqués par diverses tragédies. C’est ainsi qu’arrive un jour la dame Jaine, enceinte jusqu’aux dents et fuyant son mari violent. Elle y rencontre les trois dames de compagnies grandement vieillies, Rackham, l’intendant cigogne, Henry, le taciturne forgeron au cœur encerclé de fer, Chess, le chevalier cheval, Sœur Paix, de l’étonnant ordre des Sollicitines, et bien d’autres personnages, dans un univers où se mêlent humains, animaux anthropomorphes et créatures fantastiques. »

Une distinction méritée donc, qui intervient après une collection d’autres prix dont une nomination aux Essentiels d’Angoulême.

Le Monde de Lucie
Futuropolis

Le prix spécial de Jury est accordé au Monde de Lucy de Kris & Martinez.

Dans une interview à Nicolas Anspach sur ActuaBD, Kris caractérisait cette série ainsi : « « Dans une mégapole d’un futur proche, un groupe d’enfants des rues, rebelles et désespérés, mettent le feu à un centre commercial, causant des centaines de morts, y compris la leur, dans une folie incompréhensible. Seule une petite fille de huit ans appelée Margaret a survécu. Elle était au cœur du brasier, et pourtant elle n’a aucune marque de brûlure. Plongée dans le coma, elle se réveille de temps en temps mais parle russe, une langue qu’elle n’a jamais apprise. Sacha, un scientifique ayant travaillé sur les pouvoirs latents du cerveau, semble à même de rentrer en contact avec elle et de répondre aux questions que tout le monde se pose à son sujet. »

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?