Churchill et Moi - Par Frank Giroud & Andrea Cucchi - Casterman

28 novembre 2018 0 commentaire

En 1894, en Angleterre, les femmes doivent trouver un époux, respecter les règles de bonne conduite, et obéir à certaines obligations sociales. Et ne peuvent ni voter ni.... être journaliste. Clementine Harper devra donc signer ses premiers articles "Clem" avant d’obtenir à la force de son talent, le droit d’utiliser son prénom entier. Derrière cette motivation farouche, la volonté d’épater un jeune officier, lui aussi journaliste à ses heures, un certain Winnie. Plus exactement Winston Churchill.

Ce one shot est donc probablement le dernier scénario publié de Frank Giroud, disparu en juillet. Pour cet album, il s’est associé au jeune italien Andrea Cucchi, au trait rude et quelque peu rigide. Un des aspects qui font de cet album une réussite mineure. Car autant le destin de Miss Harper est passionnant, autant le prétexte de la fascination pour Churchill semble artificiel. En outre, ces deux personnages sont présentés avant les événements majeurs qui marqueront l’Angleterre : le rôle de Churchill durant la seconde guerre mondiale, et le droit de vote des femmes, d’abord accordé en 1918 pour les plus de 30 ans, puis dix ans plus tard, à l’égal des hommes (21 ans). Réussite contrastée donc, car dans les points positifs, on doit souligner la verve romanesque du récit, le charisme des personnages, et les décors aux contrastes et aux cadrages subtils de Cucchi.

DT

Churchill et Moi - Par Frank Giroud & Andrea Cucchi - Casterman

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?