Conflit Le Seuil / La Martinière : Le PDG se veut rassurant

7 janvier 2005 2 commentaires

Nous vous parlions récemment des déboires du Seuil avec son nouveau propriétaire, le groupe La Martinière. En décembre dernier, les 500 salariés du Seuil ont fait une grève de défiance de quelques heures pour souligner leur exaspération face aux erreurs stratégiques de la direction, ainsi qu’à l’absence de vrai projet d’entreprise et de dialogue social.

Le PDG du groupe, Hervé de la Martinière, se veut rassurant. Il confie ainsi au Figaro
 : « Ma priorité va à la fusion et à l’intégration du Seuil. J’entends que toutes les craintes liées à cette opération soient maintenant entièrement dissipées même si ces interrogations sont tout à fait compréhensibles ». L’éditeur souligne qu’il est normal que le personnel nourrisse quelques craintes quant au rachat du Seuil par le groupe La Martinière. Il ajoute : « paradoxalement, les personnels des entreprises ne prennent pas assez en compte leur propre potentialité. C’est notamment vrai dans l’édition, où la réussite vient moins du capital que de la relation auteur-éditeurs.  »

Hervé de La Martinière balaie toute critique concernant la filiale du groupe chargée de la distribution. D’après lui, les déboires de Volumen, en automne dernier, font partie du passé. Le PDG semble oublier que les employés du Seuil faisaient encore beaucoup de reproche à Volumen en décembre… Rappelons que Volumen est le quatrième distributeur de livres en France, avec 12% du marché ; juste après Hachette Distribution (+/- 30%), Interforum / Editis (+/- 25%), Sodis / Gallimard (+/- 15 %).

Le Groupe La Martinière est propriétaire de la maison d’édition Emmanuel Proust et de l’entièreté du catalogue du Seuil (dont la BD).

NA.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :