Contre la mort des petits mickeys, le Collectif Artistes Auteurs se mobilise

19 juin 2018 0 commentaire

Les petits mickeys sont-ils menacés de disparition ? C’est possible, à en croire le Collectif Artistes Auteurs et un ensemble de syndicats et d’organisations professionnelles d’artistes. Rien à voir avec le réchauffement climatique ou l’usage des pesticides ! En revanche, les mesures prévues par le gouvernement français, qui seront annoncées ce jeudi 21 juin, font craindre à beaucoup une augmentation de la précarité des artistes et auteurs.

Les organisations représentatives des artistes auteurs sont en effet invitées ce 21 juin au Ministère de la Culture, où elles apprendront les décisions de la Direction de la Sécurité Sociale et du Ministère des Comptes Publics sur la réforme de la sécurité sociale URSSAF-AGESSA-MDA.

Or la loi de financement de la sécurité sociale pour l’année 2018 prévoit le transfert du recouvrement des cotisations sociales des artistes à l’URSSAF, transfert qui devrait avoir lieu au plus tard au 1er janvier 2019 pour l’AGESSA et au 1er janvier 2020 pour la Maison des Artistes. L’URSSAF récupérerait donc le travail réalisé jusque-là par les deux organismes, menaçant leur existence et privant les artistes d’un interlocuteur spécialisé. La hausse de la CSG se ferait en outre sans compensation spécifique pour les artistes. Le projet de loi "Pour la liberté de choisir son avenir professionnel" pourrait enfin remettre en cause les droits à la formation des artistes.

Le CAA, fondé il y a quelques mois et dont nous vous parlions en janvier dernier, appelle les artistes à "inonder" les réseaux sociaux de "mickeys morts" - comme dans le visuel ci-dessous - et à participer à la mobilisation qui se tiendra le 21 juin à Paris (rassemblement Place Colette - Métro Palais Royal à 11 h 30).

L’objectif de la manifestation, qui fait écho à une tribune parue le 17 juin dans Le Parisien, est sans doute d’augmenter la vigilance des premiers concernés au moment où les pouvoirs publics annonceront leurs décisions. Il s’agit aussi de faire entendre des revendications qui ont pris de l’ampleur ces dernières années, visant à donner un statut aux artistes auteurs, à lutter contre la précarité grandissante de nombre d’entre eux et à améliorer leur régime social. Pour que les auteurs puissent continuer à créer - et leurs lecteurs à rêver.

Contre la mort des petits mickeys, le Collectif Artistes Auteurs se mobilise

FH

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?