Correspondances, par Cabanes, Tripp, Denis & Dupuy-Berbérian - Albin Michel

23 janvier 2004 0 commentaire

Albin Michel publie un album collectif à l’occasion de l’inauguration du prolongement d’une ligne de métro de l’agglomération toulousaine. Le thème de celui-ci ? Le métro, tout simplement. Correspondances contient trois nouvelles : Station Roseraie (Tripp), Stations Aroulets (Cabanes et Station Balma-Gramont (Denis & Dupuy-Berbérian).

Deux de celles-ci valent particulièrement le détour. Jean-Claude Denis imagine un récit tout en finesse pour les auteurs de Monsieur Jean. Etienne quitte ses amis après une soirée arrosée. L’homme traverse une période charnière et n’est guère en forme. Les personnes qu’il rencontre dans le métro se transforment alors en créatures inquiétantes… Etienne se sent pourchassé… Dupuy et Berbérian illustrent ce récit avec plus de spontanéité !

Avec son récit, Jean-Louis Tripp démontre qu’il revient bel et bien à la bande dessinée. Il avait dessiné dernièrement le story-board (puis l’adaptation Bd) du film de Didier Tronchet. Tripp nous propose une fable. Un businessman renommé se retrouve sur la paille, presque du jour au lendemain. Ses amis l’abandonnent. Sa femme le quitte. Il devient déprimé. L’homme se réfugie dans la forêt, près d’une ligne de métro aérien. Il y vit pendant des années en communion avec la nature. Jusqu’au jour où sa vie changera, presque malgré lui…
Le style graphique d’un semi-réalisme nerveux accompagne avec beaucoup de malice cette fable poétique. Espérons que cet auteur continue dans cette voie…

NA.

Lire un extrait

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?