Décès d’Adrienne Krikorian, fondatrice de la librairie Expérience à Lyon.

24 avril 2020 4 commentaires

COVID-19. Elle avait un bel âge, certes, mais c’est bien cette saloperie de virus qui vient d’emporter Adrienne Krikorian, figure légendaire de la bande dessinée à Lyon où elle avait fondé la librairie Expérience en 1973.

De Bob De Moor à Tardi et Bilal dans les années 1970, à Yves Chaland et Serge Clerc dans les années 1980, d’Hubert Mounier et Kent à l’équipe de L’Association dans les années 2000, elle a accueilli la plupart des grands noms de la bande dessinée de son époque. Elle avait raccroché les gants en 2000 en confiant son lieu mythique à Nicolas Courty et Jean-Louis Musy qui continuent à l’animer aujourd’hui.

Voici ce que Thierry Lemaire disait de la pétillante Adrienne sur ActuaBD en 2009 : « Au panthéon des libraires BD, Adrienne Krikorian pourrait parfaitement réclamer une place. Car il fallait être sacrément culottée pour ouvrir en 1973 une échoppe spécialisée en bande dessinée. Adrienne n’avait pas froid aux yeux et décida donc d’ouvrir rue du Petit-David à Lyon la librairie Expérience (les fans de Jimi Hendrix auront compris l’allusion). Avec comme ligne de conduite une certaine idée de la bande dessinée, que l’on pourrait qualifier "d’auteur", et la passion du métier (à noter qu’Adrienne sera membre du jury du Festival d’Angoulême de 1981 à 1988). La librairie Expérience a su ainsi accompagner les petits jeunes de (À Suivre) dans les années 70-80, les petits jeunes de L’Association dans les années 90, et aujourd’hui, alors qu’Adrienne a passé la main, voilà qu’elle déniche [dans le cadre du projet de la revue Bermuda] les petits jeunes Lyonnais des années 2000. »

ActuaBD se joint aux nombreux lecteurs qu’elle a initiés pour transmettre nos condoléances à sa famille et à ses proches.

DP

Décès d'Adrienne Krikorian, fondatrice de la librairie Expérience à Lyon.
Photo : DR. Librairie Expérience / Facebook

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Ami proche de longue date de Véronique Krikorian, fille aînée d’Adrienne que j’ai connue à l’époque de la création de la librairie, c’est avec son âme toute un pan joyeux de ma jeunesse qui vient de s’envoler.
    Adrienne était pour moi comme une seconde mère et sa famille arménienne est alors devenue aussi ma tribu.
    J’ai toujours gardé au fond du cœur la fraîcheur de ces années 70 illustrée par la vague psychédélique de créateurs de BD sur fond de rock n roll.
    L’ère des pionniers d’un monde parallèle qui continuera de vivre en et hors de nous pour l’éternité.
    RIP Adrienne, ils ont de la chance là-haut de t’accueillir avec ta collection de BD...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Gilbert Bouchard le 25 avril à  21:09 :

      Et en plus, elle trouvait du boulot pour les p’tits jeunes comme moi. Grâce à elle j’avais pu donner des cours de BD à l’école d’architecture de Lyon.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Ginette le 27 avril à  17:12 :

        Grande tristesse ! Adrienne a été la pionnière pour inviter des auteurs de BD pour des dédicaces. Grâce à elle nous en avons connus et vus beaucoup. Sa gentillesse et sa drôlerie resteront à jamais dans nos coeurs. Grand merci à elle !

        Répondre à ce message

        • Répondu par Rihanata Krikorian le 28 avril à  10:47 :

          Merci pour ce très belle article et pour ses beaux message. Notre famille avec celle d expérience avons mis en place une adresse mail pour toute les personnes qui souhaite échanger, partager vos souvenir et autre anecdotes pour lui rendre hommage. Si vous le souhaiter
          l adresse mail est la suivante : adriennexperience69@gmail.com

          Répondre à ce message