Décès d’Harry Lampert, le dessinateur du superhéros « The Flash ».

18 novembre 2004 0 commentaire

Il avait dessiné l’archétype de la vitesse dans la BD, The Flash. Il est décédé à Boca Raton, en Floride, d’un cancer du cerveau, à 88 ans. Après avoir commencé sa carrière à l’âge de 16 ans sur les personnages de Popeye et de Betty Boop, Harry Lampert avait créé avec Gardner Fox le personnage de The Flash pour DC Comics en 1940, à l’âge de 22 ans, selon un schéma qui va être souvent imité ensuite : le héros, un scientifique nommé Jay Garrick, subit un accident dans son laboratoire et acquiert un super-pouvoir : celui de bouger et de courir à toute vitesse. Il mettra bien entendu ses capacités au service de la lutte contre le crime. Personnage un peu oublié en France (on se souvient peut-être de la série télé des années 90), The Flash vit encore des aventures de l’autre côté de l’Atlantique. On a vu un de ses acolytes, Bart Allen alias Kid Flash, participer à un épisode du feuilleton télé très populaire Smallville. Des cross-overs ont régulièrement mis en concurrence Superman et Flash pour savoir qui courait le plus vite.

DP, grâce à Benjamin Herzberg à Washington DC.

Décès d'Harry Lampert, le dessinateur du superhéros « The Flash ».

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?