Décès de Bob Oksner

21 février 2007 3 commentaires

Le dessinateur américain Bob Oksner, né le 14 octobre 1916 à Paterson dans le New Jersey, est décédé dimanche soir d’une pneumonie.

Il avait dessiné le comic-strip Miss Cario Jones de 1945 à 47 dont il était le créateur, puis en 1947 Sheldon Mayer l’engage chez DC Comics.

Là, il se spécialise dans les bandes pour adolescents puis dans les séries basées sur les sitcoms télévisées dont il devient l’un des principaux artistes. Il dessine ainsi Stanley and his Monster, Dean Martin & Jerry Lewis, Bob Hope, Pat Boone, etc. Pour King Features : I Love Lucy de 1952 à 55. Il produit des séries de romance et le comic-strip Soozie de sa création, de 1967 à 68, sur lequel il collabore avec Don Weldon
.

Il écrit aussi les histoires de Dondi pour son ami le dessinateur Irwin Hasen de 1967 à 1986. Oksner dessinera aussi des comics de super-héros (Wonder Woman, Supergirl, Jimmy Olsen, Lois Lane, Superman, etc.) à partir des années 70 jusqu’en 1986…

FB

Décès de Bob Oksner

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Décès de Bob Oksner
    21 février 2007 18:25, par Jean-Paul Jennequin

    Petite rectification : il n’existe pas de série de romance intitulée « Stanley et sa mère » mais bien une série d’humour intitulée « Stanley and his Monster ». Ecrite par Arnold Drake et dessinée par Bob Oskner, elle paraît en histoire de complément dans « The Fow and the Crow » à partir du numéro 95. Ce comic book change de titre pour devenir « Stanley and his Monster » (109 à 112), le tout publié par DC Comics. La bande raconte les aventures d’un petit garçon, Stanley, qui héberge chez lui un énorme monstre poilu et timide à l’insu de ses parents. Elle est parue en France, principalement dans le titre « Stanley et ses amis » (collection Pop Magazine) des éditions Aredit au début des années 1970.

    Répondre à ce message

    • Répondu par François Peneaud le 21 février 2007 à  19:02 :

      Stanley et son monstre ont été réutilisés des années après, dans l’histoire de Kevin Smith (oui, le réalisateur) qui a relancé le personnage de Green Arrow en 2001. Dans une version très... Alan Moore.

      Répondre à ce message

    • Répondu par François Boudet le 21 février 2007 à  23:56 :

      J’ai dû traduire curieusement ce titre dans ma tête, de façon erronée qui plus est et sans raison ! Nous allons faire la rectification, merci JPJ - Et merci pour votre science des comics :)

      Répondre à ce message