Décès de Dany Evrard, spécialiste passionné de la bande dessinée liégeoise

28 mars 2011 0 commentaire Actualité
🛒 Acheter

Nous apprenons le décès le mercredi 16 mars 2011 du spécialiste de bande dessinée Dany Evrard, d’un cancer de la prostate contre lequel il luttait depuis plusieurs années. C’était un homme unanimement apprécié pour sa gentillesse et son humanité comme en témoigne la foule nombreuse présente à ses obsèques.

Dany Evrard était professeur de dessin dans la même école où enseignait le dessinateur René Hausman. Ce peintre était aussi un passionné de basket, un sport qu’il pratiqua comme joueur et comme coach. Tous les amateurs de la région connaissent les caricatures et ses textes sur les grands champions de la province, au point que les journalistes de la région –qui souvent ne connaissent que cet aspect du personnage- le surnommèrent « le poète du basket. »

Décès de Dany Evrard, spécialiste passionné de la bande dessinée liégeoiseMais les amateurs de bande dessinée le connaissant surtout comme spécialiste incontestable du label Gordinne, cet éditeur belge fondé en 1830 aussi puissant qu’ont pu l’être Casterman ou Dupuis et dont les éditions de produits d’imagerie Hemma sont encore aujourd’hui l’émanation. C’est ce label qui publiait Wrill ou encore les Bernard Chamblet de Le Rallic.

C’est dans ce domaine de spécialité que Dany Evrard intervenait dans Le Collectionneur de bande dessinée ou dans le BDM, souvent avec son complice Michel Roland, disparu avant lui. C’est avec ce dernier d’ailleurs qu’il publia un ouvrage qui fait d’ailleurs autorité sur l’éditeur de la rue des Wallons : «  Gordinne, éditeur liégeois pionnier de la bande dessinée » (Deville Graphic, Liège, 1992).

La plupart de ceux qui l’ont connu se souviennent d’un amateur chaleureux, jamais avare de partager sa passion. C’est ce genre d’homme qui donne ses lettres de noblesse au mot « collectionneur ».

La rédaction d’ActuaBD transmet ses condoléances à son fils Sacha Evrard, à sa famille et à ses nombreux amis.

DP

Photo : DR

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD