Décès de Raymond Maric

12 septembre 2005 0 commentaire

Nous apprenons le décès du dessinateur et scénariste français Raymond Chiavarino dit Raymond Maric. Né à Nice, le 23 mars 1927, Raymond Maric publie sa première BD dans Cendrillon en 1943. A partir de cette date, il alterne les travaux de commande avec des œuvres plus ambitieuses, notamment pour la Société Parisienne d’Edition des frères Offenstadt auprès desquels il est introduit par le dessinateur des Pieds Nickelés, René Pellos. Là, il multiplie les collaborations scénaristiques notamment pour Charlot de Forest, Bibi Fricotin de Pierre Lacroix, Les Pieds Nickelés de René Pellos, ou encore Bicot également pour Forest. Par ailleurs, collaborateur à la Sagédition, il scénarise aussi bien Pépito que des adaptations en BD de Droopy ou de Tom & Jerry. Multipliant les travaux de commandes, on le retrouve notamment à scénariser dans Spirou la série Marc Lebut pour Francis à la disparition de Tillieux , ou encore Arthur le Fantôme dans Pif gadget. Mais il n’est le créateur d’aucun de ces personnages.

Ce sont finalement ses derniers travaux qui le signalent dans les bibliographies récentes, notamment la série des Morin-Lourdel avec Baron Brumaire chez Glénat, Courtisanes avec Pierre Frisano, toujours chez Glénat, tandis qu’il entreprend aux côtés de Thomas Frisano, la série Relations Publiques dans la collection de polar BD Bulles noires. Il venait de publier avec Jack Manini, la série Estelle et l’album Moi, l’arbitre avec Jenfèvre chez carabas.

DP

Décès de Raymond Maric
Raymond Maric et rené Pellos
Photo : (c) D. Pasamonik

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?